Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Assassinat de Samuel Paty

Attentat de Conflans : le recours contre la fermeture de la mosquée de Pantin examiné lundi

-
Par , France Bleu Paris

La grande mosquée de Pantin va-t-elle rouvrir ses portes au 1.300 fidèles qui la fréquentent régulièrement ? Le tribunal administratif de Montreuil se prononcera lundi 26 octobre. La fermeture avait été ordonnée par le gouvernement, après l'attentat de Conflans-Sainte-Honorine.

La police est intervenue pour fermer la mosquée de Pantin en début de semaine.
La police est intervenue pour fermer la mosquée de Pantin en début de semaine. © Maxppp - Julien de Rosa

Le recours déposé par le recteur de la mosquée de Pantin, M'Hammed Henniche, contre la fermeture du lieu de culte, sera examiné par le tribunal administratif de Montreuil, lundi 26 octobre, à 15h. La fermeture avait été ordonnée par le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, dimanche 18 octobre, quelques jours après l'attentat commis à Conflans-Sainte-Honorine.

Gérald Darmanin reproche à la mosquée d'accueillir des membres proches de la mouvance salafiste et un imam controversé. Et surtout, le recteur avait relayé sur la plage Facebook de l'établissement, la vidéo dans laquelle un parent mettait en cause Samuel Paty, le professeur assassiné dans les Yvelines.

Une violation du droit de culte et de la liberté religieuse

Le recours déposé par le recteur dénonçait "une violation du droit de culte et de la liberté religieuse". Il était écrit que "fermer la Grande Mosquée de Pantin revient donc à priver de liberté religieuse des centaines de fidèles qui ne pourront plus se rendre dans une mosquée en dépit de l’obligation positive reposant sur l’état de fourniture de lieux de cultes".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess