Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Assassinat de Samuel Paty

Hommage national à Samuel Paty à la Sorbonne ce mercredi soir : un homme "gentil et sociable"

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Ce mercredi soir, a lieu à la Sorbonne un hommage national à Samuel Paty, enseignant du collège de Conflans-Sainte-Honorine tué vendredi dernier. C'était un homme très discret, racontent les habitants du quartier où il vivait depuis quelques années dans la commune voisine, à Éragny (Val-d'Oise).

Les commerces situés en face du quartier des Grillons, à Éragny (Val-d'Oise), où habitait Samuel Paty
Les commerces situés en face du quartier des Grillons, à Éragny (Val-d'Oise), où habitait Samuel Paty © Radio France - Claire Guédon

Peu d'habitants du quartier des Grillons, à Éragny (Val-d'Oise), connaissaient vraiment cet homme discret. Samuel Paty, 47 ans, tué dans des conditions barbares vendredi dernier, habitait ici depuis quelques années. Une mère de famille qui vit dans le quartier le croisait régulièrement : "C'était quelqu'un de très gentil, de très jovial, qui parlait très facilement aux gens", se souvient-elle, les larmes aux yeux. 

Le quartier, pavillonnaire, est très calme. Les habitants parlent d'un homme discret, très discret, au point que certaines de ses voisines n'arrivent pas à le reconnaître sur les photos diffusées dans les médias. "Peut-être qu'on l'a déjà croisé, dans la galerie commerçante ou à la pharmacie", avoue une passante. Et son amie de rajouter : "Mais j'ai entendu dire que c'était un très bon professeur"

Une ville endeuillée 

Beaucoup de rumeurs circulent entre les voisins, ici, on dit qu'il a une fille, là, qu'il est père de quatre enfants. Un couple, en train de nettoyer son jardin, a entendu parler de sa passion pour le tennis : "Il avait réservé un court pour ce week-end, enfin d'après ce qui se dit. En fait, on ne sait rien", reconnaît le couple. 

À croire que Samuel Paty n'était que de passage dans cette commune, et ne consacrait son temps qu'à son métier d'enseignant. Mais dans les rues d'Éragny, on croise encore beaucoup de visages fermés, de douleur. On ne peut pas ou on ne veut pas parler de Samuel Paty, après un week-end éprouvant pour les habitants : "Vous venez tous les jours, je ne veux pas répondre", reproche une mère de famille. 

Le maire de la ville a communiqué sa tristesse sur Facebook, et appelle les habitants à se rassembler, le vendredi 30 octobre, à 17h, pour rendre hommage à l'enseignant, devant le parc des sports d'Éragny, quelques jours après une marche blanche mardi 20 octobre.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess