Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Attentat de janvier 2015 : Peter Cherif placé en garde à vue à son arrivée en France

dimanche 23 décembre 2018 à 7:31 - Mis à jour le dimanche 23 décembre 2018 à 16:38 Par Martin Bartoletti et Isabelle Lassalle, France Bleu et France Bleu Paris

Arrêté le 16 décembre à Djibouti, Peter Chérif est arrivé en France ce dimanche matin, il a tout de suite été placé en garde à vue, indique le ministre de l'Intérieur. Appelé également Abou Hamza, ce jihadiste français est présenté comme l'un des commanditaires des attentats de janvier 2015 à Paris.

Portrait de Peter Cherif lors de son procès en France en 2011.
Portrait de Peter Cherif lors de son procès en France en 2011. © AFP - BENOIT PEYRUCQ

Paris, France

Le jihadiste Peter Chérif, arrêté à Djibouti le 16 décembre, a été placé en garde à vue à son arrivée en France dimanche matin, a annoncé le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner. Ce proche des frères Kouachi, auteurs de l'attentat contre le journal Charlie Hebdo en janvier 2015, "avait fui la justice française, il devra devant elle répondre de ses actes", a tweeté le ministre, saluant "l'efficacité" de ses services et des "échanges internationaux". Peter Chérif, Français de 36 ans, avait embarqué samedi soir à bord d'un vol Air France à destination de Paris. "Peter Cherif a été interpellé à [l'aéroport de] Roissy et placé en garde à vue dans le cadre d'une enquête préliminaire ouverte par le parquet de Paris en mai 2017" pour "association de malfaiteurs terroriste criminelle", a précisé dimanche le parquet antiterroriste.

L'enquête et les investigations ont été confiées à la DGSI, Direction générale de la sécurité Intérieure. En matière antiterroriste, la garde à vue peut durer jusqu'à 96 heures. Devenu un cadre d'Al-Qaïda au Yémen, il a été un proche des frères Saïd et Chérif Kouachi, assaillants du journal satirique Charlie Hebdo. C'est pourquoi il apparaît dans l'enquête sur les attentats de janvier 2015 (Charlie Hebdo, Montrouge, Hyper Cacher), qui ont fait 17 morts. Mais il ne fait l'objet d'aucun mandat d'arrêt dans ce dossier.

Peter Chérif est inscrit depuis septembre 2015 sur la liste noire de "combattants terroristes étrangers" en France comme aux États-Unis. Il avait disparu en mars 2011, au dernier jour de son procès à Paris et avait pris la fuite vers le Yémen. Il était jugé pour être parti combattre dans les rangs d'Al-Qaïda en Irak en 2004. Condamné à cinq de prison, il avait fait immédiatement l'objet d'un mandat d'arrêt en vue de l'exécution de sa peine.