Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice DOSSIER : Attentat de Nice

Attentat de Nice : la commune de Passy endeuillée par la mort de deux de ses habitants

mardi 19 juillet 2016 à 0:51 Par Richard Vivion, France Bleu Pays de Savoie

Deux habitants de Passy, une mère et son fils de 12 ans, font partie des victimes du camion fou qui a tué, jeudi dernier, 84 personnes sur la promenade des Anglais. Trois autres membres de cette famille ont été blessés. Hier soir, 300 personnes se sont réunies pour un moment de recueillement.

Des bougies et des dessins hier à Passy . Les amis d'Elouan lui ont rendu un dernier hommage.
Des bougies et des dessins hier à Passy . Les amis d'Elouan lui ont rendu un dernier hommage. © Radio France - Richard Vivion

Françoise, 55 ans, était maman de six enfants. Depuis 18 ans, elle travaillait en tant qu’enseignante auprès de jeunes autistes à l’Institut médico-éducatif (IME) de Passy. Elouan lui n’avait que 12 ans. Il adorait la musique, il était membre de l’harmonie municipale et le hockey-sur-glace. "Il jouait dans la même équipe que mon fils dans le club de Saint-Gervais", explique un papa présent hier soir pour une cérémonie d’hommage qui a réunie 300 personnes.

Le papa dans un état critique

Françoise et Elouan font partie des victimes de l’attentat de Nice. Une famille lourdement touchée puisque le papa, Pierre, psychologue à Sallanches, l’une des filles du couple âgée de 14 ans, et un autre fils âgé de 33 ans, qui vivait à Nice, ont également été blessés et sont toujours hospitalisés. Le père serait dans un état critique.

REPORTAGE | Passy rend hommage à ses victimes de l’attentat de Nice

Reportage de Richard Vivion

"Il est indispensable que l’on honore la mémoire des ceux qui sont morts et que l’on prie pour ceux qui sont blessés", a commenté hier soir le maire de la commune. Le club de hockey de Saint-Gervais a mis à disposition à la patinoire un registre de condoléances.

300 personnes réunies hier soir à Passy pour rendre hommage à Françoise et son fils tous les deux tués dans l'attentat de Nice. - Radio France
300 personnes réunies hier soir à Passy pour rendre hommage à Françoise et son fils tous les deux tués dans l'attentat de Nice. © Radio France - Richard Vivion

C’est violent, cela fait peur." (Elisabeth, une habitante de Passy)

Interview de Richard Vivion