Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Attaque au couteau à Romans-sur-Isère

Attaque au couteau à Romans-sur-Isère : une expertise psychiatrique ouvre la voie à un procès

-
Par , , France Bleu Drôme Ardèche

Une expertise psychiatrique a reconnu la responsabilité pénale du terroriste présumé de l'attaque du 4 avril dernier à Romans-sur-Isère (Drôme). Il pourra donc être jugé pénalement, un soulagement pour les victimes.

Attaque au couteau à Romans-sur-Isère.
Attaque au couteau à Romans-sur-Isère. © Radio France - Claire Leys

Cette expertise psychiatrique était très attendue par les victimes de l'attaque de Romans-sur-Isère (Drôme), survenue le 4 avril dernier. Elle devait répondre à une question majeure : le terroriste présumé était-il en pleine possession de ses moyens au moment des faits ? Réalisée fin novembre par des psychiatres, l'expertise conclut à une "simple altération du jugement" du terroriste présumé, selon les mots de Guillaume Fort, l'un des avocats des parties civiles. Ce résultat ouvre la voie à un procès pénal, "un soulagement pour les victimes", ajoute l'avocat. "La crainte des parties civiles était évidemment qu'il n'y ait pas de procès du fait d'une abolition du discernement du mis en examen", selon l'avocat. 

Guillaume Fort, avocat des parties civiles

Une attaque au couteau en plein confinement

Le 4 avril 2020, un Soudanais de 33 ans avait tué deux personnes et blessé cinq autres avec un couteau dans les rues de Romans. Depuis, il a été mis en examen pour "assassinats en relation avec une entreprise terroriste". Selon Me Fort, l'instruction devrait durer plus de deux ans. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess