Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Attentat de Saint-Étienne-du-Rouvray : les réactions de la communauté catholique en Pays de Savoie

mardi 26 juillet 2016 à 19:43 Par Richard Vivion, France Bleu Pays de Savoie

Mardi à 9h30, deux hommes ont pris en otage cinq personnes dans l'église de Saint-Étienne-du-Rouvray (76) et égorgé le prêtre Jacques Hamel, avant d'être abattus par la police. L'attaque a été revendiquée par l'État islamique. En Pays de Savoie, l’émotion est immense.

Hommage dans les églises de France au prêtre assassiné mardi à Saint-Etienne-du-Rouvray.
Hommage dans les églises de France au prêtre assassiné mardi à Saint-Etienne-du-Rouvray. © Maxppp -

La France a une nouvelle fois été victime d'un attentat ce mardi, moins de deux semaines après l'attaque sur la Promenade des Anglais à Nice, le 14 juillet. Un prêtre octogénaire a été égorgé mardi matin dans l'église de Saint-Étienne-du-Rouvray, non loin de Rouen, après que deux hommes aient pris en otage des fidèles de la paroisse pendant la messe matinale. Le Président François Hollande a dénoncé un "ignoble attentat terroriste".

En Pays de Savoie, cet attentat a suscité une vive émotion. Mardi soir, un hommage au prêtre assassiné a été rendu lors de la messe célébrée à l’église des Fins. "On vit dans une période de folie mais il ne faut pas baisser les bras", a commenté l’un des paroissiens.

Ces gens là (les terroristes) ne sont pas des musulmans." (Philippe, paroissien de l’église des Fins à Annecy)

Interview de Richard Vivion

Monseigneur Ballot, l'évêque de Chambéry a appris la nouvelle en fin de matinée alors qu’il rentrait de Pologne où se tiennent les JMJ (Journées Mondiales de la Jeunesse). Pour lui le prêtre assassiné est un véritable martyre et il s'interroge surtout sur la capacité de notre société à créer du vivre ensemble. Et à intégrer les différences.

Cet assassinat me pose des questions sur qu’est-ce qui se passe dans notre société." (Monseigneur Ballot, évêque de Chambéry)

Interview d'Anabelle Gallotti

Actuellement, 370 jeunes catholiques de Haute-Savoie sont à Cracovie (Pologne) pour participer aux JMJ. "Nous avons appris cet attentat juste avant de nous rendre à Auschwitz", indique le père Vincent Rossa du diocèse d’Annecy. "Ce combat entre les ténèbres et la lumière résonne encore plus fortement."

Le monde est fragile." (Père Vincent Rossat, diocèse d’Annecy)

Interview de Richard Vivion