Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Faits divers – Justice DOSSIER : Attentat mortel à Strasbourg sur le marché de Noël

Attentat de Strasbourg : soupçonnées d'avoir fourni l'arme au terroriste, trois personnes transférées à Paris

jeudi 31 janvier 2019 à 11:35 Par Céline Rousseau, France Bleu Alsace, France Bleu Elsass et France Bleu

Trois hommes soupçonnés d'avoir fourni l'arme à Cherif Chekatt, l'auteur de l'attentat de Strasbourg, sont transférés à Paris jeudi matin. Ils devraient être présentés à une juge d'instruction.

Chérif Chekatt a abattu après 48 heures de traques à Strasbourg le 13 décembre 2018.
Chérif Chekatt a abattu après 48 heures de traques à Strasbourg le 13 décembre 2018. © Maxppp - Jean-Marc Loos

Strasbourg, France

Trois des cinq personnes interpellées mardi en Alsace en lien avec l'attentat de Strasbourg seront transférés jeudi à Paris pour être présentées à un juge d'instruction. 

Ces trois personnes, parmi lesquelles un homme de 78 ans, sont soupçonnées d'avoir fourni l'arme utilisée par Chérif Chekatt le 11 décembre 2018 lors de l'attentat au marché de Noël de Strasbourg qui a fait 5 morts et 10 blessés. Le terroriste se serait procuré le revolver 8 mm quelques jours avant de passer à l'acte. 

Chérif Chekatt, délinquant multirécidiviste de 29 ans et fiché S pour radicalisation islamiste avait été abattu par des policiers après 48 heures de traque. L'Etat islamique a revendiqué l'attaque.