Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Attentat en Isère : un pompier héroïque arrête le suspect "à coups de poings"

Le suspect de l'attentat terroriste qui a fait un mort ce vendredi à Saint-Quentin-Fallavier, en Isère, a été arrêté peu de temps après le crime. C'est un pompier, appelé pour maîtriser l'explosion au gaz provoquée par le terroriste, qui l'a mis KO.

SDIS Illustration pompier isère
SDIS Illustration pompier isère © Maxppp

Le suspect a été arrêté peu après l’attentat. C'est un pompier du SDIS de l'Isère (Service Départemental d’Incendie et de Secours) appelé pour maîtriser le feu dû à l'explosion qui l'a "neutralisé avec beaucoup de courage et de sang-froid"  a affirmé Bernard Cazeneuve. 

L'auteur présumé de l'attentat était entré ce vendredi matin, vers 10h00, dans l'enceinte de l'usine d'Air Products de Saint-Quentin-Fallavier, en Isère. Cette usine produit des gaz industriels et est classé site sensible Seveso. Le terroriste présumé, drapeaux islamistes en main, a précipité un véhicule sur des bonbonnes de gaz à vitesse maximale. Il a ainsi provoqué une grosse explosion, entendue à des centaines de mètres aux alentours.

Courage et sang-froid

Ce pompier, dont l'identité est, aujourd’hui, tenue secrète pour le protéger, "a procédé à la mise hors d’état de nuire"  de cet individu a détaillé le ministre de l'Intérieur. Bernard Cazeneuve a tenu à le remercier, ainsi que ces collègues, pour la "promptitude et l’efficacité de cette intervention".

Le préfet de l’Isère Jean-Paul Bonnetain, a souligné lui aussi le courage du pompier : "le suspect s’est (…) défendu, on peut l’imaginer et (le pompier) a été légèrement blessé.  Mais il a dominé la situation et il a pu remettre aux gendarmes l’individu en question".

"Aidez-moi à protéger l’identité de cette personne"  a martelé le préfet, "je crois qu’il en va de sa sécurité personnelle !"

 

 

 

DOSSIER attentat isère - Maxppp
DOSSIER attentat isère © Maxppp
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu