Faits divers – Justice

Attentats au Danemark : "Ce n'est pas une surprise" pour Jean-Pierre Bouchard

Par Clément Carpentier, France Bleu Gironde dimanche 15 février 2015 à 19:15

Le bâtiment où se tenait un débat sur l'silamisme criblé de balles samedi à Copenhague, au Danemark
Le bâtiment où se tenait un débat sur l'silamisme criblé de balles samedi à Copenhague, au Danemark © Reuters

Le Danemark a été victime des attentats ce week-end. Des attentats qui ressemblent beaucoup à ceux de Paris il y a un mois. L'analyse du psychologue et criminologue bordelais Jean-Pierre Bouchard.

Samedi, deux attaques successives ont eu lieu à Copenhague près d'un débat sur la liberté d'expression et sur une synagogue. Des attentats qui ont fait deux morts et ciq blessés. Dimanche, un homme - l'auteur présumé des attaques - a été abattu par la police. Deux autres personnes ont été arrêtées dans un cybercafé de la capitale danoise.

France Bleu Gironde : Comment analysez-vous ces nouveaux attentats ?

Malheureusement, ce n'est pas une surprise. Dans l'Europe du nord comme en France il y a un bouillon de culture qui couve et qui fait que certains auteurs d'attentats potentiel sont en veille et peuvent se réveiller à tout moment. Ce n'est pas une découverte pour les spécialistes, beaucoup de gens veulent du mal au modèle démocratique dans ce qu'il représente comme espace de liberté, d'expression et de mode de vie. Certains sont déterminés à l'anéantir et à tuer pour ça.

Pensez-vous que la France a été visée au travers de ses attaques au Danemark ?

Ce qu'il s'est passé sur le territoire danois reprend exactement les attaques précédentes. C'est-à-dire la haine de la démocratie donc oui ça correspond au même type d'attentat que nous avons vécu à Paris.