Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Attentats en Espagne

Attentats de 2017 en Catalogne : trois personnes arrêtées dans le sud de la France

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu Gard Lozère, France Bleu Roussillon, France Bleu Occitanie, France Bleu Vaucluse, France Bleu

Trois personnes ont été arrêtées ce mardi en France dans l'enquête sur les attentats qui ont eu lieu à Barcelone et Cambrils en août 2017. Deux personnes ont été arrêtées dans le Tarn, et une troisième dans le Gard.

Les policiers espagnols sur les Ramblas, au lendemain de l'attentat de Barcelone en août dernier.
Les policiers espagnols sur les Ramblas, au lendemain de l'attentat de Barcelone en août dernier. © AFP - JAVIER SORIANO

Trois personnes ont été arrêtées ce mardi en France dans l'enquête sur les attentats de Barcelone et Cambrils en 2017, a annoncé le ministère de l'Intérieur espagnol. Deux d'entre elles ont été interpellées à Albi, dans le Tarn, et la troisième à Pont-Saint-Esprit, dans le Gard.

Les policiers sont intervenus à l'aube, rue Jemmapes, dans le centre historique de Pont Saint Esprit. L'opération avait été préparée depuis plusieurs jours. 

Les enquêteurs n'en avaient pas révélé la teneur exacte aux élus, mais ils avaient demandé à la municipalité de renforcer l'examen des caméras de vidéo- surveillance notamment dans cette partie de la ville.. Ils avaient donc clairement identifié leur cible et, selon le maire, l'intervention effectuée de manière très professionnelle, n'a pas provoqué d'émoi particulier au sein de la population, malgré l'impressionnant déploiement de forces de police. 

L'homme interpellé serait âgé d'une trentaine d'années. Il ferait partie de l'entourage de Driss Oukabir, l'un des terroristes présumés, mais les liens qu'il aurait avec lui n'ont pas été précisés.

Au cours de leur intervention, les enquêteurs auraient saisi du matériel informatique qui pourrait leur permettre de recueillir des données précieuses pour déterminer l'éventuelle implication du suspect gardois dans les attentats en Catalogne.

Deux personnes arrêtées dans le Tarn, une troisième dans le Gard 

Les arrestations ont eu lieu lors d'une opération menée conjointement avec la police française. Ces personnes ont été arrêtées pour leurs liens avec Driss Oukabir, membre présumé de la cellule qui avait commis en août 2017 les attentats de Barcelone et Cambrils en Catalogne. ces attaques ont coûté la vie à quinze personnes.

Pas d'éléments qui attestent d'une participation aux attentats 

Mais si ces suspects ont été en lien avec Driss Oukabir, il n'existe "pas d'éléments à ce stade qui attestent d'une participation aux attentats" commis en Espagne, a indiqué une source proche du dossier interrogée en France. Les papiers de Driss Oukabir avaient servi à louer la camionnette utilisée lors de l'attentat sur les Ramblas de Barcelone. Le conducteur, Younes Abouyaaqoub, avait été tué le 21 août par la police.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess