Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Attentats de Paris : Bruxelles reste en alerte maximale, 16 personnes ont été interpellées

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Bruxelles a maintenu dimanche soir son niveau d'alerte maximum en raison d'une menace "imminente" d’un attentat comparable à ceux de Paris et Saint-Denis, à cibles multiples. Une vaste opération de police a permis l'interpellation de 16 personnes mais toujours aucune trace de Salah Abdeslam.

Des forces de l'ordre patrouillent dans le centre de Bruxelles
Des forces de l'ordre patrouillent dans le centre de Bruxelles © Reuters

L'essentiel à retenir

Une vaste opération de police à Bruxelles et dans ses environs s'est soldé dimanche par l'interpellation de 16 personnes.  Mais les 19 perquisitions n'ont pas permis de mettre la main sur Salah Abdeslam, considéré comme le suspect-clé des attentats de Paris. Aucune arme ni explosif n'ont été découverts au cours de ces opérations. Lors d'une perquisition dans un snack-bar de Molenbeek-Saint-Jean, commune réputée fief jihadiste, un véhicule s'est dirigé en direction de policiers qui ont ouvert le feu a deux reprises. Un homme blessé qui se trouvait à bord a été arrêté.

La ville de Bruxelles a passé dimanche une deuxième journée d'alerte maximale neuf jours après les attentats de Paris. Depuis samedi, métros et centres commerciaux sont fermés dans une capitale belge déserte en raison d'un "risque d'attentat tel que déroulé à Paris", selon le Premier ministre Charles Michel. Les autorités recherchent des "individus avec armes et explosifs". 

> Alerte maximale maintenue à Bruxelles. Le Premier ministre belge a annoncé dimanche soir maintenir le niveau d'alerte maximum à Bruxelles. Charles Michel a répété craindre une attaque comme celle de Paris. Les cibles potentielles sont les centres commerciaux, les magasins et les transports publics.* Le métro et les écoles* resteront fermés lundi. Les forces de sécurité seront renforcées. 

> Nouvel appel à témoins. La police a diffusé dimanche un appel à témoins contre l'un des kamikazes du Stade de France. Plus de précisions ici.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

> Obama ira bien à Paris pour la COP 21. Le président américain Barack Obama a tenu à assurer de sa présence à la grande conférence sur le climat à Paris (COP 21), appelant les dirigeants de tous les pays à faire de même pour montrer que le monde n'a pas peur des "terroristes". Il a également juré de "détruire" l'Etat islamique.

Jean-Yves Le Drian restera ministre de la Défense aussi longtemps que nécessaire. Jean-Yves Le Drian, qui fait aussi campagne pour les régionales en Bretagne, n'écarte pas la possibilité de conserver son poste en cas de victoire aux élections des 6 et 13 décembre. Lire notre article ici.

Le Charles de Gaulle opérationnel lundi. Le porte-avions français Charles de Gaulle, déployé en Méditerranée orientale, pourra engager dès lundi ses chasseurs contre le groupe Etat islamique (EI) en Syrie, a annoncé dimanche le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian.

Le "logeur" des terroristes reste en garde à vue. La garde à vue de l'homme qui a fourni à Saint-Denis un logement au jihadiste Abdelhamid Abaaoud, considéré comme l'organisateur des attentats de Paris, a été prolongée ce dimanche de manière exceptionnelle pour 24 heures.

> Un homme transporterait une bombe. Selon le journal belge Le Soir, les enquêteurs sont à la recherche d'au moins deux hommes dont l'un transporterait une bombe en Belgique, de même type que celles utilisées par les kamikazes de Paris.

> Recherche de plusieurs suspects  liés aux attentats de Paris. Selon le ministre belge de l'Intérieur Jan Jambon, "il s'agit de plusieurs suspects, c'est pourquoi nous avons mis en place une telle concentration de moyens."

> Salah Abdeslam toujours recherché. La traque de Salah Abdeslam, qui a joué au minimum un rôle de logisticien dans les attentats de Paris, se poursuit. Ce suspect, qualifié d'"ennemi public numéro un" par la presse belge, reste introuvable après les attentats de Paris qui ont fait 130 morts.

> Arrestations à Bruxelles et en Turquie. La Turquie a annoncé samedi l'arrestation d'un homme de nationalité belge, d'origine marocaine, soupçonné d'avoir participé à des opérations de reconnaissance pour choisir les sites parisiens attaqués par les jihadistes. Vendredi, Un suspect arrêté en Belgique a été inculpé vendredi pour terrorisme en lien avec les attentats de Paris.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess