Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Attentats de Paris : couvre-feu instauré aux Champs-Plaisants à Sens

Par

Depuis vendredi soir, un couvre-feu est en place dans le quartier des Champs-Plaisants à Sens. Cette interdiction de circuler ne s'applique que durant la nuit, de 22h à 6h du matin. Quatre perquisitions administratives ont été menées dans le département de l'Yonne, dans la nuit de jeudi à vendredi.

L'immeuble perquisitionné rue Corneille à Sens L'immeuble perquisitionné rue Corneille à Sens
L'immeuble perquisitionné rue Corneille à Sens © Maxppp

Pour la première fois depuis la déclaration de l'état d'urgence, un couvre-feu est mis en place en France. Et ça se passe dans l'Yonne. A Sens, dans le quartier des Champs-Plaisants, 7000 habitants. Cette interdiction de circuler, pour les piétons et les véhicules, prend effet chaque nuit ce week-end, de 22h jusqu'à 6h du matin. Jusqu'à lundi matin inclus.

Publicité
Logo France Bleu

Quatre personnes placées en garde à vue

Une mesure prise suite aux perquisitions administratives menées dans la nuit de jeudi à vendredi dans l'Yonne. Les forces de police et de gendarmerie, appuyées par le GIGN, sont intervenues à Sens, Saint-Valérien et Villeneuve-la-Guyard. Des armes non autorisées et des faux papiers ont été saisis. 4 personnes ont été placées en garde à vue : un couple aux Champs-Plaisants, un homme d'une trentaine d'années à Saint-Valérien, et un jeune père de famille à Villeneuve-la-Guyard.

Une mesure souvent vécue comme une punition

Dans le quartier des Champs-Plaisants, l'instauration du couvre-feu fait beaucoup parler. Au bar-tabac, en face de l'immeuble perquisitionné rue Corneille, les riverains se posent beaucoup de questions. "On ne sait pas comment ça se passe un couvre-feu, soupire cet habitant. Est-ce qu'on aura le droit de sortir ?" Sortir pour aller travailler, boire un verre... Hakim aussi aimerait connaître les modalités exactes du couvre-feu : "Si on sort et qu'on se fait arrêter...".

De l'autre côté de l'avenue de l'Europe, l'immeuble perquisitionné © Radio France - Clara Guilliet

 

Vendredi soir, le couvre-feu apparaissait surtout comme une punition. "Déjà qu'il n'y a pas grand chose à faire ici, détaille ce passant. Si en plus on prive les gens de sortie, ou même le fait de vouloir aller boire un verre en ville, c'est trop". Marie-Louise Fort, la maire LR de Sens, approuve la décision de la préfecture : "J_e pense que le souci des autorités, c'est quand même d'assurer au mieux la sécurité des personnes. Qui sont beaucoup plus en sécurité chez elles, que dans la rue_". Conséquence du couvre-feu, les concerts prévus à la Fabrique, la maison des jeunes des Champs-Plaisants, ont été annulés. Le couvre-feu est applicable dans le périmètre suivant : rue Poincaré, boulevard Clémenceau, rue Paul Eluard, promenade des Champs-Plaisants, place des Champs-Plaisants, avenue du 8 mai 1945, rue du maréchal de Lattre de Tassigny.

loading

Au 4e étage du 19, rue Corneille, les voisins du couple interpellé parle "d'un couple discret, gentil". L'interpellation a eu lieu vers 4 h du matin.

Les voisins du 4e étage parlent d'un "couple discret" © Radio France - Clara Guilliet

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

L'info en continu

Publicité
Logo France Bleu