Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Attentats de Paris : les agents de sécurité très sollicités

-
Par , , France Bleu Nord

Depuis les attentats de Paris, les agents de sécurité ont fait leur apparition à l'entrée des lieux qui accueillent du public. La demande est en forte hausse. La vigilance est aussi renforcée sur les sites sensibles.

William devant ses écran de contrôle chez Transpole
William devant ses écran de contrôle chez Transpole © Radio France - Florian Royer

Après les attentats qui ont frappé Paris le 13 novembre, les sociétés privées de sécurité privées font face à l'augmentation de la demande dans le Nord-Pas-de-Calais,

Les grandes surfaces, les cinémas et même les ambassades, ont décidé de renforcer la surveillance. Les agents de sécurité ont fait leur apparition ou leur nombre a été augmenté pour contrôler les sacs et procéder à des palpations à l'entrée des lieux publics.

Avoir l'oeil

La vigilance est plus grande sur les sites sensibles. C'est le cas par exemple sur le site de Transpole, la société qui gère les transports en commun dans l'agglomération lilloise, où sont entreposés les tramways.

Installé devant trois écrans, William enregistre minutieusement tous les véhicules qui entrent. Depuis son local, il a l'oeil sur l'ensemble des lieux. L'agent de sécurité connaît tous les visages qui défilent chaque jour sur ses écrans. Mais depuis les attentats, il a renforcé sa vigilance.

« On est obligé de connaître tous ceux qui sortent comme là vous avez une personne qui sort qui est venue récupérer une benne de service. Je ne change pas ma façon de travailler mais je suis un peu plus méfiant », explique l'agent de sécurité.

Lutte anti-terroriste

William travaille pour la société Luxant, basée dans le Pas-de-Calais. Elle assure la sécurité de plusieurs bâtiments dans la région et tout le territoire. Benamar Bahlil, son président, a déployé une trentaine d'agents supplémentaires dans la région. Il a affecté les plus expérimentés sur les sites sensibles.

Face à la menace terroriste, il a conscience qu'il va falloir mieux former ses collaborateurs. « Il faut savoir comment réagir en cas d'attentat. Une formation anti-terrorisme me parait plus que nécessaire », explique t-il. Voilà pourquoi il prévoit de former son personnel dans les prochains mois. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess