Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Attentats de Paris : un rassemblement organisé samedi place Jean-Jaurès à Saint-Étienne

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

Un rassemblement citoyen est organisé samedi après-midi à Saint-Étienne. Après les attaques terroristes à Paris, il n'y a toujours pas eu de mobilisations comparables à celles de janvier. Le 11 janvier dernier 60.000 personnes avaient marché dans les rues de Saint-Étienne pour Charlie.

60.000 personnes à Saint-Étienne le 11 janvier dernier
60.000 personnes à Saint-Étienne le 11 janvier dernier © Radio France - Laureline Dubuy

Un rassemblement aura lieu samedi après-midi à 13h30 sur la place Jean Jaurès à Saint-Étienne. Une semaine presque jour pour jour après les attentats de Paris qui ont fait 129 morts.

Il est organisé par plusieurs collectifs, associations et partis politiques de gauche qui appellent à un rassemblement de citoyens pour la " solidarité des peuples et contre les guerres impérialistes".

"Cette nécessité de se rassembler, de dépasser ces événements là, ça ne nous divisera pas"

Lundi dernier, près de 2.000 personnes se sont rassemblées devant la mairie de Saint-Étienne pour la minute de silence nationale. Mais il n'y a pas encore eu de rassemblements comparables à ceux de l' après-Charlie. Le 11 janvier dernier,  près de 60.000 personnes ont défilé dans les rues de Saint-Étienne.

Martin Pontier est le responsable des Jeunesses Communistes de la Loire, l'un des acteurs de ce rassemblement. Il y avait selon lui, un besoin de prendre quelques jours pour dépasser l'émotion des attentats  :

" Il y avait cette nécessité là dans une ville comme Saint-Étienne qui est une ville cosmopolite qui a une histoire forte, de se rassembler de montrer qu'on est capable de dépasser ces événements là, ça ne nous divisera pas. On ne regardera pas notre voisin d'un air méfiant. On est dans une optique de rassembler largement. Ce qui s'est passé vendredi dernier à Paris c'est aussi une conséquence de nos interventions militaires à l'extérieur. Aujourd'hui le bilan était lourd aussi en Syrie. Les cibles qui devaient être uniquement des camps d'entraînement de l'État Islamique, au final on se rend compte que des enfants sont aussi morts aussi dans ce bombardement là. Bien sûr qu'il y a un besoin d'unité et de solidarité. Il faut juste avoir le cœur chaud et la tête froide, simplement penser qu'à l'autre bout du monde il y a des gens qui meurent à cause des bombes que notre gouvernement envoie en notre nom, en tant que citoyen et c'est aussi ça qu'il faut reconsidérer." - Martin Pontier, responsable des JC de la Loire

Martin Pontier, le responsable des JC de la Loire

Choix de la station

À venir dansDanssecondess