Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Attentats de Trèbes et Carcassonne : la mère et les sœurs de Radouane Lakdim en garde à vue

mercredi 17 avril 2019 à 12:03 Par Anne Jocteur Monrozier, France Bleu, France Bleu Occitanie et France Bleu Roussillon

La mère et les deux sœurs de Radouane Lakdim, auteur des attentats de Trèbes et Carcassonne (Aude), ont été placées en garde à vue mardi, dans le cadre de l'enquête sur ces attaques revendiquées par le groupe État islamique.

Le supermarché de Trèbes où a eu lieu la prise d'otage sanglante
Le supermarché de Trèbes où a eu lieu la prise d'otage sanglante © Maxppp -

Aude, France

Un peu plus d'un an après, la mère et deux sœurs de l'auteur des attaques terroristes dans l'Aude en mars 2018, ont été placées en garde à vue mardi, selon franceinfo. Radouane Lakdim, 25 ans, avait blessé un automobiliste et tué son passager par balles à Carcassonne en mars 2018 avant de voler la voiture dans laquelle ils se trouvaient. Il avait ensuite abattu un employé, un client, et le gendarme Arnaud Beltrame dans un supermarché de Trèbes avant d'être abattu par le GIGN. 

Depuis l'interpellation le jour des faits de Marine Pequignot, la petite amie de Radouane Lakdim, qui avait publié sur internet le matin des attaques une sourate promettant l'enfer aux mécréants, quatre hommes ont été mis en examen, soupçonnés d'avoir eu connaissance des projets du tueur ou pour certains de l'avoir aidé à des degrés divers. Trois d'entre eux et la jeune femme de 19 ans sont aujourd'hui incarcérés.