Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Attentats du 13 novembre, attaque du Thalys : un logisticien présumé mis en examen

vendredi 26 janvier 2018 à 17:08 Par Marina Cabiten, France Bleu

Mohamed Bakkali, un des logisticiens présumés des attentats du 13 novembre 2015 et de l'attaque du Thalys le 21 août 2015, a été mis en examen en France vendredi dans ces deux dossiers.

Mohamed Bakkali, 30 ans, est soupçonné d'avoir loué une voiture et plusieurs appartements ayant servi aux auteurs des attentats du 13 novembre 2015.
Mohamed Bakkali, 30 ans, est soupçonné d'avoir loué une voiture et plusieurs appartements ayant servi aux auteurs des attentats du 13 novembre 2015. © Maxppp -

Mohamed Bakkali, soupçonné d'avoir participé à l'organisation des attentats du 13 novembre 2015 à Paris et Saint Denis et à l'attaque déjouée du Thalys le 21 août 2015, a été mis en examen ce vendredi par la justice française, après avoir été remis à la France par les autorités belges. 

Remis à la France par la Belgique, il a été mis en examen pour association de malfaiteurs terroriste criminelle, complicité d'assassinats et de tentatives d'assassinats terroristes et complicité de séquestration pour les attentats du 13 novembre, qui ont fait 130 morts et plus de 350 blessés. 

Dans l'affaire du Thalys, il a été mis en examen pour association de malfaiteurs terroriste criminelle et complicité de tentative d'assassinats terroriste. Son placement en détention provisoire a été requis par le parquet.