Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Faits divers – Justice

EN IMAGES - Attentats du 13 novembre : les hommages aux victimes

dimanche 13 novembre 2016 à 9:53 - Mis à jour le dimanche 13 novembre 2016 à 20:46 Par Typhaine Morin et Germain Arrigoni, France Bleu Paris et France Bleu

Les cérémonies d'hommage aux victimes des attentats du 13 novembre 2015 se sont déroulées ce dimanche sur les lieux des attaques franciliennes. D'abord au stade de France, là où tout a commencé, avant se terminer devant le Bataclan, où les noms des victimes ont été lus.

Des lanternes sur le canal Saint-Martin à Paris pour rendre hommage aux victimes des attentats du 13 novembre
Des lanternes sur le canal Saint-Martin à Paris pour rendre hommage aux victimes des attentats du 13 novembre © AFP - CHRISTOPHE ARCHAMBAULT

Paris, France

C'est au Stade de France que les hommages aux victimes des attentats du 13 novembre 2015 ont débuté ce dimanche. Le président de la République François Hollande a dévoilé une plaque commémorative à l'endroit où avait eu lieu la première attaque il y a un an. Un homme était mort : Manuel Dias, tué par l'explosion d'une bombe actionnée par l'un des trois kamikazes. Le fils de la victime a lu un texte sur la tolérance, et plusieurs victimes blessées par ces explosions ont aussi participé à ce premier hommage.

Six plaques commémoratives

Ces hommages se sont déroulés toute la matinée sur les différents lieux des attaques parisiennes, suivant l'ordre chronologique des attentats. Une plaque a aussi été dévoilée sur chaque lieu des attentats, six au total, "en mémoire des victimes blessées et assassinées" par les commandos du groupe jihadiste Etat islamique. Devant le Carillon, le Petit Cambodge, devant le restaurant A La Bonne bière, La Belle Equipe, le Comptoir Voltaire, et bien sûr devant le Bataclan. Au total, 130 personnes ont été tuées.

Silence devant le Bataclan

Devant le Bataclan, la cérémonie s'est déroulée dans un grand silence, et les noms des 90 personnes tuées dans la salle de concert ont été lus, avant une minute de silence à la mémoire des ces "90 vies fauchées en ces lieux". Jesse Hughes, le chanteur du groupe Eagles of Death Metal, qui jouait ce vendredi 13 novembre 2015 au Bataclan, a assisté à la cérémonie.

Après le Bataclan, un hommage a été organisé devant la mairie du 11e arrondissement. La présidente de l'association Life for Paris, Caroline Langlade, a rendu hommage au "héros [...] qui a aidé son prochain sous le feu des balles", aux "héros [...] qui ne sont toujours pas rentrés dans leur foyer, et se battent toujours pour se reconstruire". Des ballons ont été lâchés place Léon Blum, symbolisant les victimes "dans leur diversité".

Des lanternes sur le canal Saint-Martin

Quelques heures après l'hommage officiel rendu sur les lieux des attaques, des milliers de personnes se sont rassemblées en fin d'après-midi sur les berges du canal Saint-Martin, à Paris, où elles ont déposé sur l'eau quelque 3.500 lanternes, pour marquer le premier anniversaire des attentats du 13 novembre.

Le rassemblement, populaire et parfois joyeux, a pris des airs de retrouvailles entre riverains, à quelques dizaines de mètres des terrasses de plusieurs des bars et restaurants attaqués.

Et les Français ont été appelés à mettre une bougie à leurs fenêtres dans la soirée à travers toute la France. De nombreuses photos ont été postées sur les réseaux sociaux sous le hashtag #1fenetre1bougie.

Des hommages partout en France

Samedi soir, les hommages avaient déjà commencé, avec notamment le concert de Sting au Bataclan. En région aussi, les citoyens se sont souvenus de leurs victimes. La Moselle a rendu hommage à Marie et Mathias, deux jeunes tués il y a un an dans la salle de concert. A Saint-Tropez, une messe était célébrée ce dimanche en l'honneur d'une victime du Bataclan. A Dijon, des anonymes ont déposé des fleurs au pied de la porte Guillaume, place Darcy. Dans le département de la Drôme, une cérémonie a rendu hommage à Raphaël Ruiz, tué au Bataclan. A Strasbourg aussi, un rassemblement place Kléber a réuni des anonymes tout comme à Périgueux et à Rouen.

Six plaques commémoratives ont été dévoilées ce dimanche à Paris - AFP
Six plaques commémoratives ont été dévoilées ce dimanche à Paris © AFP - CHRISTOPHE ARCHAMBAULT

LIRE AUSSI ►► ATTENTATS DU 13 NOVEMBRE, VOS É[MOT]IONS

  - Aucun(e)
-