Faits divers – Justice

Attentats : les comportements qui sauvent expliqués à la Foire de Savoie

Par Anabelle Gallotti, France Bleu Pays de Savoie mardi 13 septembre 2016 à 16:47

Formation "gestes qui sauvent"
Formation "gestes qui sauvent" © Radio France - Anabelle Gallotti

Une campagne nationale est lancée à partir de mercredi "Adoptons les comportements qui sauvent". Sur la Foire de Savoie, à Chambéry des modules rapides de formation sont proposés par les services de l’Etat et la Croix Rouge.

"Adoptons les comportements qui sauvent"

Une campagne nationale est lancée à partir de mercredi. Cette campagne est gérée par la Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France et de la Croix-Rouge française, elle a reçu le label "Grande cause nationale".

« Je veux savoir quoi faire dans l’urgence et me rendre utile »

Viviane est venue à la Foire de Savoie, spécialement pour suivre cette formation. Elle veut apprendre à gérer une hémorragie notamment. De "nouveaux" gestes sont en effet intégrés dans ces formations de secourisme, dans le contexte attentat // Etat d'Urgence. Sur le stand des services de l’État, les secouristes de la Croix Rouge répètent aussi les consignes du gouvernement en cas d’attaque terroriste.

Affiche Réagir en cas d'attaque terroriste - Aucun(e)
Affiche Réagir en cas d'attaque terroriste - .

100.000 personnes sont formées aux gestes de premiers secours en France chaque année

« c'est peu » selon le ministre Bernard Cazeneuve. Il a assisté le we dernier au Congrès de la Fédération nationale de la Protection civile et a ajouté « la France a dans ce domaine une considérable marge de progression". "Trop peu, a-t-il poursuivi, si l'on compare la France à certains pays voisins européens où la part des citoyens formés au secourisme peut atteindre jusqu'à 80% de la population ». Bernard Cazeneuve a souligné que "c'est en priorité auprès des jeunes que nous devons intervenir". Il a rappelé qu'avec sa collègue la ministre de l’Éducation nationale, Najat Vallaud-Belkacem, ils ont souhaité que cette année tous les élèves de troisième soient sensibilisés aux gestes qui sauvent alors que tous les délégués de classe recevront une formation au secourisme. "En tout, cela représente 1,2 millions de jeunes : c'est là un chiffre record et un effort exceptionnel", a assuré le ministre devant les congressistes de la Protection civile.

Partager sur :