Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Attentats à Paris : un rescapé des frères Kouachi porte plainte contre trois médias

mardi 18 août 2015 à 11:21 Par Marina Cabiten, France Bleu

Lilian Lepère, qui était caché dans l'imprimerie de Dammartin-en-Goële lorsque les frères Kouachi s'y trouvaient, a porté plainte contre trois médias selon Aujourd'hui en France/Le Parisien ce mardi. Il les poursuit pour mise en danger de la vie d'autrui.

Lilian Lepère, employé caché dans l'imprimerie de Dammartin, lors de son témoignage sur France 2
Lilian Lepère, employé caché dans l'imprimerie de Dammartin, lors de son témoignage sur France 2 © capture d'écran - France 2

Il était resté plus de huit heures caché sous un évier de l'imprimerie de Dammartin-en-Goële, en Seine-et-Marne, où les frères Kouachi s'étaient retranchés après les attentats parisiens en janvier dernier. Lilian Lepère a le 9 juillet dernier porté plainte contre RMC, France 2 et TF1 selon le journal Aujourd'hui en France/Le Parisien (article payant) ce mardi. 

Mis en danger par la médiatisation ? 

L'employé de l'imprimerie âgé de 26 ans poursuit ces trois médias pour mise en danger de la vie d'autrui, comme d'autres otages de ces attentats qui ont porté plainte en avril dernier. 

Lilian Lepère les accuse d'avoir mis sa vie en danger, en relayant sur leurs antennes respectives sa possible présence dans le bâtiment, alors même que les terroristes s'y trouvaient, armés.  

Sa soeur interviewée en direct sur sa possible présence dans l'imprimerie

Plusieurs interventions de journalistes sont visées par l'enquête ouverte suite à cette plainte. Aujourd'hui en France/Le Parisien cite notamment une interview de la soeur de Lilian Lepère, dans le journal de 13 heures de France 2. " Vous avez tenté de le joindre à plusieurs reprises, il ne répond pas ?" demande la journaliste. "On a arrêté d'appeler parce que si jamais il est caché ou quoi que ce soit, ça perturbe" , souligne alors Sindy Lepère.

L'avocat de l'employé souligne que selon l'enquête sur les attentats, les frères Kouachi avaient en leur possession dans l'imprimerie une radio mais aussi leurs téléphones portables, qui leur donnaient accès aux médias et pouvaient donc théoriquement leur apprendre la présence de son client dans l'entreprise.