Faits divers – Justice

Attentat : "un hommage" de la ville de Paris et une "action symbolique" sur les Champs-Elysées la semaine prochaine

Par Rémi Brancato, France Bleu Paris et France Bleu vendredi 21 avril 2017 à 15:04

La maire de Paris, Anne Hidalgo, le 22 mars dernier
La maire de Paris, Anne Hidalgo, le 22 mars dernier © Maxppp - Leon Tanguy

INFO FRANCE BLEU | Un "hommage" au policier tué jeudi soir et une "action symbolique" sur les Champs Elysées seront organisés la semaine prochaine, annonce Anne Hidalgo. La maire de Paris organisait ce vendredi une réunion de crise pour évoquer notamment la sécurisation des bureaux de vote dimanche.

"Nous aurons la semaine prochaine un hommage spécifique, ici à l'hôtel de ville de Paris, nous tenons à le faire, pour marquer cette proximité, cette affection et cette reconnaissance vis à vis de la police parisienne" annonce Anne Hidalgo au micro de France Bleu Paris ce vendredi. La maire de Paris a organisé ce vendredi matin une réunion de crise avec les présidents de tous les groupes politiques du conseil de Paris, après l'attentat qui a frappé les Champs Elysées et coûté la vie à un policier jeudi soir.

Une "action symbolique" pour la sécurité sur les Champs Elysées la semaine prochaine

La réunion a aussi permis d'évoquer un sujet "très très important" selon la maire : celui du tourisme. "Des images comme celles des Champs Elysées, hier soir, sont des images qui font le tour du monde et qui sont extrêmement préjudiciables à la vitalité de notre ville". Ainsi la maire annonce vouloir organiser "là aussi la semaine prochaine" une "action symbolique", avec "pour marquer notre confiance dans le tourisme et la sécurité qui est apportée aux Parisiens, aux touristes et à tous ceux qui travaillent sur les Champs Elysées".

"Un hommage spécifique à l'hôtel de ville" la semaine prochaine, annonce Anne Hidalgo

Des bureaux de vote sécurisés dimanche

Durant cette réunion, la maire a aussi évoqué la sécurisation des bureaux de vote pour le 1er tour de la présidentielle dimanche. "Iil y aura aussi de la sécurité des agents de la ville, des vigiles puisque nous faisons appel à des sociétés de sécurité formées avec lesquelles on travaille régulièrement pour éviter que ne se forment des files à l'extérieur des bureaux de vote" dit Anne Hidalgo. Un retour d'expérience sera réalisé dimanche après le premier tour pour les scrutins suivants.

"Des agents de la ville et des vigiles" déployés dans les bureaux de vote dimanche, dit Anne Hidalgo

De leur côté, les élus les Républicains, emmenés par Nathalie Kosciusko-Morizet, rappellent, dans un communiqué publié ce vendredi, qu'ils ont demandé "dès mardi (...) que l’ensemble des bureaux de vote parisiens soient protégés à l’extérieur comme à l’intérieur ainsi que le Préfet de police l’a demandé". Ils estimaient mardi que les mesures prises par la mairie n'étaient "pas du tout suffisantes et particulièrement inadaptée aux circonstances".

L'armement des inspecteurs de sécurité de la ville de Paris à l'étude

Enfin, la maire a réagi à la mobilisation des inspecteurs de sécurité, ces agents de la DPSP, la direction de la prévention de la sécurité et de la protection de la ville de Paris, réuni ce vendredi midi devant l'hôtel de Ville. Ils demandent le droit à porter une arme. "Ils portent un uniforme, ils sont donc aussi des cibles, je veux prendre en considération leur expertise et je veux qu'on se donner les moyens rapidement d'évaluer les solutions possibles, y compris l'armement" annonce Anne Hidalgo au micro de France Bleu. Une délégation d'agents a été reçu ce vendredi par le cabinet de la maire de Paris.

Anne Hidalgo ouverte à une discussion sur "l'armement des équipes de sécurité" de la ville de Paris