Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Attention à l'arnaque au matelas à Grenoble !

mercredi 25 juillet 2018 à 14:11 Par Camille Revel, France Bleu Isère

Des malfaiteurs spécialisés dans l'escroquerie dite "au matelas" sévissent dans la région grenobloise. Ils ciblent principalement des personnes âgées, à qui ils vendent des matelas sans étiquettes contre des sommes exorbitantes.

La police met en garde contre les escroqueries "au matelas" dans la région grenobloise (photo d'illustration)
La police met en garde contre les escroqueries "au matelas" dans la région grenobloise (photo d'illustration) © Maxppp - Alexis Sciard

Grenoble, France

Le manège de cette équipe d'escrocs est bien rodé : l'un d'entre eux aborde la victime dans la rue ou sonne directement chez elle. Il lui propose alors de contrôler l'état de son matelas, lui assure parfois qu'il lui en a vendu un il y a longtemps. Il lui propose d'en changer, assurant qu'il a une offre à saisir. 

Des victimes âgées de 65 à 90 ans 

Si sa cible accepte de le laisser rentrer chez elle, il vérifie le matelas, s'il est en bon état, il l'abîme discrètement d'un coup de couteau. Il explique alors qu'il faut absolument en changer.

Des matelas sans étiquettes vendus entre 1.500 et 4.000 euros

Une fois la victime convaincue, il apporte avec un complice un nouveau matelas, sans étiquette, qu'il facture un montant astronomique : de 1.500 à 4.000 euros, à régler en chèque ou en espèce. 

Ces escrocs ciblent des personnes âgées de 65 à 90 ans. Pour éviter de vous faire arnaquer, la police vous conseille de ne jamais laisser entrer chez vous ce type de démarcheur, et de ne pas se laisser appâter par "une offre alléchante" proposée dans la rue.