Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Attention aux arnaques sur le réseau Pet Alert

mardi 25 septembre 2018 à 16:33 Par Annaïg Haute, France Bleu Armorique, France Bleu Breizh Izel et France Bleu

Des malfaiteurs contactent les particuliers qui ont perdu leurs animaux et leur demandent ensuite une rançon. Les gendarmes du Morbihan lancent un appel à la prudence, face à cette arnaque qui touche toute la France.

Les malfrats profitent de la détresse des propriétaires d'animaux.
Les malfrats profitent de la détresse des propriétaires d'animaux. - Capture d'écran Facebook gendarmerie

Bretagne, France

Présent dans de nombreux départements, le groupe Pet Alert est basé sur l'entraide et la solidarité. Il propose aux particuliers qui ont perdu leur animal de compagnie de déposer une annonce, avec une photo. Les partages et la magie des réseaux sociaux permettent ensuite souvent de retrouver l'animal en fuite. 

"Une somme d'argent pour retrouver leur compagnon" - gendarmerie du Morbihan

Mais certains profitent de la détresse des propriétaires d'animaux qui ont perdu leur compagnon, et n'hésitent pas à mettre en place des arnaques. La gendarmerie du Morbihan lance un message d'alerte sur Facebook. Les militaires dénoncent :"ces individus mal-intentionnés contactent les propriétaires à la recherche de leur chat ou de leur chien, en récupérant leur numéro de téléphone ou leur adresse courriel via les annonces Pet Alert, et leur réclament ensuite une somme d’argent pour retrouver leur compagnon."

Pet alert mis hors de cause

Les militaires précisent bien que le réseau Pet Alert est "totalement étranger à cette manipulation et est tout aussi victime de cette arnaque dite de « vishing », ou hameçonnage par téléphone. "

Il ne faut pas accepter de remettre de l'argent à des inconnus et en cas de doute, il faut signaler le problème à la gendarmerie.