Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Attention aux risques de feux d'espaces naturels dans l'Yonne

-
Par , France Bleu Auxerre

Les pompiers multiplient leurs interventions depuis début avril. Brûler des déchets verts en plein air est interdit parce que dangereux rappelle la préfecture de l'Yonne.

Pompier en intervention
Pompier en intervention © Radio France - (Image d'illustration)

Ce n'est pas parce que l'on est confiné que l'on peut brûler n'importe quoi dans son jardin. Dans un communiqué la préfecture rappelle que l'absence de précipitations depuis plusieurs semaines constitue un facteur aggravant lors de brûlages de végétaux effectués aux abords d’une végétation qui n’a pas encore poussé. "Cette situation peut être génératrice de départs de feux d’espaces naturels. Ces feux sont ensuite susceptibles de parcourir plusieurs hectares" souligne aussi le SDIS ,le service départemental d'incendie et de secours qui co-signe le communiqué préfectoral.

15 interventions en une quinzaine de jours

Les pompiers de l’Yonne sont intervenus depuis le 5 avril à 15 reprises pour des feux de broussailles, de sous-bois et de stockage de bois qui ont détruit au total plus de 12 hectares de végétation. La préfecture rappelle la règle : il est interdit de brûler des déchets verts à l’air libre en application de la circulaire du 28 novembre 2011 relative au brûlage à l’air libre des déchets verts du Ministère de l’Environnement et du règlement sanitaire départemental. La personne qui brûle des déchets verts à l'air libre est passible d'une amende de 450 euros. La responsabilité civile de l’auteur peut également être engagée. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess