Faits divers – Justice

REPORTAGE - Au coeur de la mosquée de Dax

Par Nelly Assenat et Christophe Van Veen, France Bleu Gascogne lundi 24 octobre 2016 à 6:00

Au coeur de la mosquée de Dax
Au coeur de la mosquée de Dax © Radio France - Christophe Van Veen

France Bleu Gascogne vous emmène à la rencontre des fidèles musulmans de la mosquée de Dax. Une mosquée discrète, sans minaret, installée dans une ancienne gare près du cimetière. Ce sont des fidèles ouverts sur le monde mais aussi inquiets face au climat actuel qui nous ont ouvert leurs portes.

La série "Au coeur de la mosquée de Dax" est diffusée du 24 au 28 octobre à 6h40 et 8h10 sur France Bleu Gascogne.

Episode 1 - Une mosquée discrète et méconnue

Près du cimetière Saint-Pierre, au nord-est de Dax (Landes), la rue d’Aspremont, a vu naître en 1912 une gare et des ateliers. Le tramway à vapeur y faisait escale. Un siècle plus tard, c’est une mosquée qui nous ouvre ses portes.

Acheté en 1997 par "L’association des musulmans de Dax et de ses environs", ce bâtiment a une capacité d’accueil maximale de 250 fidèles.

Comme beaucoup de Landais, le journaliste de France Bleu Gascogne Christophe Van Veen est passé devant durant de nombreuses années sans se rendre compte qu’il s’agissait d’un lieu de culte musulman. C'est aussi le cas des clients de la boucherie toute proche.

Episodes 2 et 3 - Une communauté musulmane sous tension

La mosquée est gérée par une poignée de bénévoles, tous actifs, installés depuis plusieurs décennies sur Dax. Le jour de la prière du vendredi, le parking ne désemplit pas devant la mosquée. Il y a des fidèles hommes et femmes de tous âges et de toutes origines. Mais depuis que les attentats islamistes ont frappé la France, la communauté est sous tension et se méfie des journalistes notamment.

Episode 4 - Avec les femmes musulmanes, qui ont peur depuis les attentats

La mosquée de Dax se présente comme une maison commune qui veut souder les fidèles musulmans. C'est un lieu de prière mais aussi une salle qui sert aussi à des conférences, à des mariages, ou à des après midi autour du thé. Les fidèles ont d'avantage besoin de cet endroit refuge depuis les attentats. Ailleurs, ils sont souvent rejetés. Témoignages.

Episode 5 et 6 - Nous voici à l'intérieur de la mosquée de Dax

C'est Farid Moudian le président de "L’association des musulmans de Dax et de ses environs » qui fait la visite guidée. Au mur de la salle de prière est affiché un article de presse du journal Sud Ouest, après les attentats du Bataclan intitulé « Les musulmans dacquois dénoncent la barbarie ».

Parmi les fidèles qui nous ont parlé de leur foi, de leur religion, du contexte actuel, il y aussi Brahim qui raconte ne communauté musulmane montrée du doigt.

L'association organise une journée oeucuménique le 3 novembre 2016, aux Halles de Dax, à 20 heures, avec des représentants juifs et catholiques.

Episode 7 et 8 - Dernier jour à la mosquée de Dax pendant la prière

Même s’ils prient cinq fois par jour tous les jours, la prière du vendredi est la plus forte, elle rassemble les croyants. La prière s’accompagne d’un prêche bilingue, le discours de l'imam. L'imam de Dax a été choisi par l’association qui gère la mosquée. C'est un fidèle ouvert sur le monde et qui vit dans les Landes depuis près d’un demi-siècle.

Pour certaines grandes fêtes musulmanes, l’Aïd par exemple, la mosquée de Dax est trop petite et des fidèles prient dehors parfois sous la pluie. Parmi les sages de l’association, quelques uns rêvent, hors micro, d’une mosquée plus grande, pouvant accueillir le double de personnes, soit 500 fidèles. Ce serait un vrai lieu de rencontres et de réflexion, avec une bibliothèque, et un minaret qui fasse honneur à cet islam tolérant. Ce serait une mosquée qui ne se cache plus disent certains. C’est un projet, l’avenir dira si les mentalités sont aussi ouvertes que les portes de la petite mosquée de Dax.

Partager sur :