Faits divers – Justice

Au Dorat pour des contrôles de vitesse, les gendarmes découvrent une importante plantation de cannabis

Par Jérôme Ostermann, France Bleu Limousin lundi 21 septembre 2015 à 17:25

L'une des deux chambres de plantation découvertes chez un habitant du Dorat.
L'une des deux chambres de plantation découvertes chez un habitant du Dorat. - Gendarmerie de la Haute-Vienne.

Une prise aussi belle que fortuite pour les gendarmes de la Haute-Vienne. Des militaires de la brigade motorisée alertés par une forte odeur de cannabis, ont finalement découverts deux chambres de plantation chez un particulier.

C'est ce qui s'appelle avoir du flair ! Les gendarmes se trouvaient boulevard du 8 mai au Dorat pour des contrôles de vitesse. Ils sentent alors une forte odeur de cannabis mais ne parviennent pas à en trouver l'origine. Ils font donc appel à une équipe cynophile de Limoges. Une fois sur place, le chien détecte immédiatement une piste et mène les enquêteurs jusqu'à une maison de la commune. Les gendarmes frappent à la porte. Le propriétaire leur ouvre et les invite à rentrer.

Deux chambres de plantation, 49 pieds et 4,5 kilos de cannabis

Ni une ni deux, le chien découvre deux chambres de culture. La première au grenier, la seconde derrière une porte verrouillée et cachée derrière une armoire. A la clé ? Une prise significative. 49 pieds de cannabis, 4,5 kilos d'herbe et une importante somme d'argent. Le cultivateur a été placé en garde à vue avant d'être remis en liberté vendredi dernier. Ce qui ne veut pas dire la fin des problèmes pour ce dorachon. L’enquête se poursuit. Même si le doute est faible, il s'agit de savoir et surtout prouver si cette plantation était vouée à la vente de cannabis ou uniquement à la consommation personnelle.