Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Coronavirus : le confinement sera prolongé au-delà du 15 avril, Emmanuel Macron s’exprimera lundi soir

Au Mans, le centre d'art actuel sort de terre

-
Par , France Bleu Maine
Le Mans, France

Le bâtiment, situé dans l'ancien couvent de la Visitation, actuellement en réhabilitation, devrait ouvrir au public début 2020. Plus de 600 mètres carrés de salles d'expositions et d'ateliers ainsi qu'une bibliothèque.

La façade de l'ancien hôtel Leprince est conservée
La façade de l'ancien hôtel Leprince est conservée © Radio France - Bertrand Hochet

L'ancien couvent de la Visitation qui fut aussi une prison, en centre-ville du Mans, est en plein chantier. Après l'ouverture de trois commerces (la Biocoop Le Fenouil, le restaurant l'Office et le restaurant Le Dressing), c'est la construction du centre d'art actuel qui est lancée. La première pierre de ce bâtiment a officiellement été posée ce lundi 25 février. Ce bâtiment sera situé juste derrière la banque LCL (place de la République) mais il faudra faire le tour pour y accéder, soit à droite de la chapelle soit en contrebas par la rue Barbier, où des escaliers seront construits.  

Plus de 500 œuvres stockées ou exposées

Ce centre d'art de 600 mètres carrés sur deux niveaux sera, en grande partie, vitré. La façade moyenâgeuse de l'ancien hôtel Leprince sera toutefois conservée pour mêler, comme dans le reste du projet de réhabilitation de la Visitation, les constructions anciennes et nouvelles.  Les deux tiers de l'espace seront occupés par des expositions temporaires et permanentes avec plus de 500 œuvres contemporaines issues des collections de la Ville du Mans (250), de Lucien Ruimy, ce Sarthois passionné d'art qui est à l'origine du projet (250) et des collections de l'entreprise Lefranc&Bourgeois, spécialisée dans la fabrication de couleurs, installée au Mans depuis 50 ans (une quarantaine d’œuvres).  

Ce lieu sera aussi ouvert aux élèves des écoles, collèges et lycées qui pourront disposer d'ateliers tout comme les artistes en résidence. Un espace de documentation sera également installé avec la mise à disposition d'ouvrages et d'informations sur l'art sous toutes ses formes. "Un lieu de partage et d'échange", résume Lucien Ruimy, le président de l'association IFIAA (Investissement pour le Fonds International d'Art Actuel). Le centre devrait ouvrir ses portes début 2020, alors que Le Mans est candidate pour devenir "ville française de la culture en 2021"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu