Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Au Mans, un jeune grièvement blessé après être tombé du toit d'un pub

-
Par , France Bleu Maine

Il y est monté avec un ami un peu après une heure du matin, dans la nuit de samedi à dimanche. Passé au travers de la tôle du toit, le jeune d'une vingtaine d'années a fait une chute de 4 à 5 mètres et a été transporté au CHU d'Angers.

Photo d'illustration véhicule de secours des pompiers
Photo d'illustration véhicule de secours des pompiers © Radio France - Maxppp

Le Mans, France

Deux jeunes d'une vingtaine d'années sont montés sur le toit du pub l'Elephant, en passant par une fenêtre, un peu après une heure du matin. Seulement l'un d'eux a chuté de quatre à cinq mètres de haut, passant "au travers de la tôle du toit", explique la police, qui privilégie la piste de l'accident. 

Evacué au CHU d'Angers

L'homme qui l'accompagnait a alors appelé à l'aide et les agents de sécurité du pub sont montés à son secours. C'est là qu'ils ont découvert que le premier avait chuté.  Les pompiers sont intervenus rapidement. Le SAMU a ensuite pris le relais et le blessé a été évacué au CHU d'Angers pour un traumatisme crânien important.  

Le pub publie un communiqué

Dans un communiqué publié ce samedi après-midi sur sa page Facebook, la direction du pub l'Elephant s'est dite "choquée et très inquiète pour la santé du garçon". Elle affirme que l'établissement "répond à toutes les normes de sécurité en vigueur".

La police doit réquisitionner dans les prochains jours les vidéos de surveillance de l'établissement, pour les besoins de l'enquête. 

Choix de la station

France Bleu