Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Au moins 150 kilos de pêches dérobés dans une cueillette de Bessan

vendredi 22 juin 2018 à 18:19 Par Guillaume Roulland, France Bleu Hérault

Les propriétaires de la cueillette de Caillan, à Bessan (Hérault), ont eu la très désagréable surprise vendredi matin à leur réveil de découvrir qu'une importante partie de leur récole, au moins 150 kilos, avait soudainement disparu ! Et ça n'est malheureusement par la première fois.

Au moins 150 kgs de pêches ont été dérobées dans la nuit de jeudi à vendredi
Au moins 150 kgs de pêches ont été dérobées dans la nuit de jeudi à vendredi © Maxppp - Maxppp

Bessan, France

Ne cherchez pas de pêches à la cueillette de Caillan. Elles ont quasiment toutes disparu, dans la nuit de jeudi à vendredi. En tout cas pour ce qui concerne les plus mûres d'entre elles. Un ou plusieurs individus ont fait main basse sur une grande partie de la récolte, à quelques heures du premier jour de vente.

C'est la très désagréable surprise qu'ont eux ses propriétaires, ce vendredi matin, alertés par des clients qui s'étonnaient de ne pas trouver le moindre fruit sur les pêchers de la cueillette de Caillan. Et ça n'est malheureusement pas la première fois que cela arrive. 

"C'est assez fréquent mais particulièrement râlant, car cette année, en raison des conditions météo, on n’a bénéficié que d'une petite récolte", peste Dauphine Lépine, la propriétaire de la cueillette. "Il y a visiblement une population qui vient de servir pour revendre ensuite les fruits volés sur les marchés. On a été obligés de faire creuser des tranchées et de mettre des barbelés. Mais malgré tout, ils parviennent à passer".

En dépit de cette très désagréable découverte, la cueillette de Caillan continue d'ouvrir ses portes à ses cueilleurs. "On continue malgré tout car on reste convaincu du bien-fondé de ce qu'on fait" ,conclut avec philosophie Dauphine Lépine.

Plus de pêches à la Ceuillette de Caillan - Aucun(e)
Plus de pêches à la Ceuillette de Caillan - Capture d'écran Cueillette de Caillan