Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Manchester : au moins 22 morts et 59 blessés dans une explosion après un concert, l'auteur identifié

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu Paris, France Bleu Alsace, France Bleu Vaucluse, France Bleu

Un attentat-suicide a fait au moins 22 morts, dont plusieurs enfants, et 59 blessés lundi soir à l'issue d'un concert d'Ariana Grande dans la salle Arena à Manchester. Le groupe jihadiste État islamique a revendiqué l'attentat. La police a indiqué mardi soir avoir identifié l'auteur de l'attaque.

Les policiers ont sécurisé les abords du Manchester Arena après l'attentat-suicide de lundi soir.
Les policiers ont sécurisé les abords du Manchester Arena après l'attentat-suicide de lundi soir. © AFP - Behlul Cetinkaya

Une explosion a fait au moins 22 morts, dont plusieurs enfants, et 59 blessés lundi soir à l'issue d'un concert d'Ariana Grande dans le Manchester Arena, une salle de 21.000 personnes, dans la ville du nord-ouest de l'Angleterre. Une fillette de huit ans figure parmi les victimes, a annoncé mardi le comté de Lancashire, où résidait la petite fille. Les médecins urgentistes de Manchester ont eux précisé mardi que douze enfants blessés ont été transportés à l'hôpital.

Attentat revendiqué par le groupe jihadiste État islamique, l'auteur identifié

La police indique ce mardi que l'auteur de l'attentat est mort en faisant exploser un engin. La Première ministre Theresa May a expliqué dans un premier temps que les autorités pensaient "connaître l'identité de l'assaillant" mais que des vérifications étaient cours. Mardi soir, la police annoncé avoir identifié l'auteur de l'attaque. "Je peux confirmer que l'homme soupçonné d'avoir commis l'atrocité de la nuit dernière a été identifié sous le nom de Salman Abedi", a affirmé le commissaire de police Ian Hopkins lors d'une déclaration à la presse, précisant que l'assaillant était âgé de 22 ans. Des médias britanniques ont décrit ce Britannique d'origine libyenne comme discret et réservé. Il serait né à Manchester en 1994 de parents libyens ayant fui le régime de Mouammar Kadhafi pour trouver refuge au Royaume-Uni. D'abord à Londres, puis dans la banlieue résidentielle de Fallowfield, au sud de Manchester, depuis une dizaine d'années, selon la presse. Un homme de 23 ans, en lien avec l'attaque, a par ailleurs été arrêté à la mi-journée.

Le groupe jihadiste État islamique a revendiqué l'attaque mardi. L'EI précise dans un communiqué publié via l'un de ses canaux de communication sur les réseaux sociaux qu'un "des soldats du califat a placé une bombe dans la foule" lors du concert. Le groupe jihadiste menace également d'autres attaques.

Que s'est-il passé ?

Vers 23h30 (heure française), une détonation a retenti au Manchester Arena, la salle de concert du centre-ville. L'explosion a provoqué la panique dans la salle où venait de se produire la chanteuse américaine Ariana Grande, très prisée des adolescents. "On a écouté la dernière chanson et soudain, il y a eu comme un flash avec un bang et puis de la fumée", a dit Gary Walker, de Leeds, venu avec sa femme pour attendre leur filles à la sortie du concert, sur la BBC. Selon la police des transports de Manchester, l'explosion s'est produite dans le foyer du stade qui abrite la salle de concerts. La détonation a provoqué des scènes de panique dans la salle de concert, mais aussi dehors, où des parents attendaient la sortie de leurs enfants.

Un attentat-suicide mené par un seul homme ?

"Je peux confirmer que l'assaillant est mort" dans l'attaque. "Il portait un engin explosif improvisé qu'il a détoné pour causer cette atrocité", a déclaré Ian Hopkins, commissaire de police de Manchester à la presse. "Nous pensons à ce stade que l'attaque a été menée par un homme. La priorité sera d'établir s'il a agi seul ou s'il a reçu l'appui d'un réseau", a-t-il ajouté en évoquant un "acte terroriste". Theresa May indique ce mardi que les autorités pensent connaître l'identité de l'assaillant, mais la police "ignore toujours s'il a agi seul ou en groupe." L'attaque, qui visait à faire "un maximum de victimes" selon la Première ministre, n'a pas été revendiquée. Un homme de 23 ans en lien avec l'attentat a été arrêté, a annoncé la policeà la mi-journée.

Un numéro d'urgence mis en place

Un numéro d'urgence a été mis en place pour les proches de ceux qui assistaient à ce concert et qui n'ont pas donné de nouvelles, il s'agit du 0 161 856 9400. Les blessés ont été pris en charge dans huit hôpitaux différents autour de la ville de Manchester. Les policiers et les secours sont toujours sur les lieux. A Manchester, la gare de Victoria, située juste à côté de l'Arena, était fermée et l'accès à la salle de concert barrée par un cordon de police jaune

Qui est Ariana Grande, la chanteuse en concert lundi soir au Manchester Arena ?

La chanteuse Ariana Grande est une star américaine, qui a un énorme succès auprès des adolescents. Elle s'est dite "brisée" après l'attaque. Du fond du cœur, je suis affreusement désolée. Je n'ai pas de mots", a tweeté la chanteuse, qui effectue actuellement une tournée en Grande-Bretagne.

La campagne électorale suspendue en Grande-Bretagne

La Première ministre conservatrice Theresa May et son rival travailliste Jeremy Corbyn ont décidé mardi de suspendre leur campagne en vue des élections législatives du 8 juin. Ils sont tombés d'accord pour "suspendre jusqu'à nouvel ordre" la campagne en raison de l'attentat, a déclaré Jeremy Corbyn.

En France, le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb réunit ce mardi matin place Beauvau les responsables des services de sécurité et de renseignement. La réunion a pour but de "faire un point sur la situation britannique" ainsi que sur "l'état de la menace sur le territoire national". Le ministre de l'Intérieur doit également s'entretenir avec ses homologues allemand et britannique, Thomas de Maizière et Amber Rudd, pour aborder notamment les questions de "coopération sur les questions migratoires" et de "lutte contre le terrorisme".

  - Aucun(e)
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu