Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Au moins 50 morts en Chine après de violentes explosions dans une zone d'usines

jeudi 13 août 2015 à 9:01 - Mis à jour le jeudi 13 août 2015 à 14:40 France Bleu

Une série de gigantesques explosions dans une zone industrielle de l'est de la Chine a fait au moins 50 morts et plus de 700 blessés dans la nuit de mercredi à jeudi, selon un bilan toujours provisoire jeudi à la mi-journée. Les explosions ont été causées par un incendie qui n'était toujours pas maîtrisé jeudi matin.

L'explosion a eu lieu dans l'une des quatre plus grandes villes de Chine, Tianjin
L'explosion a eu lieu dans l'une des quatre plus grandes villes de Chine, Tianjin © MaxPPP

Les deux explosions qui ont eu lieu dans la nuit de mercredi à jeudi à Tianjin, l'une des plus grandes villes de Chine, sont spectaculaires : une colonne de flammes s'est élevée au-dessus de la ville , propulsant des nuages de poussière à des dizaines de mètres de hauteur. Du verre brisé a été retrouvé jusqu'à 3km à la ronde.

Selon un bilan toujours positif jeudi matin, 50 personnes sont mortes et 700 ont été blessées. Parmi les victimes, figurent 12 pompiers selon l'agence de presse officielle chinoise : les explosions, qui ont eu lieu à 30 secondes d'intervalle, sont parties d'un entrepôt de la zone porturaire de la ville, où une cargaison d'explosifs avait pris feu . De nombreux pompiers étaient donc déjà sur les lieux. 

L'équivalent de 21 tonnes de TNT

"A la première explosion, tout le monde s'est précipité, raconte un témoin. Puis on a entendu une série de déflagrations supplémentaires, les vitres des fenêtres éclataient en mille morceaux". Selon le Centre chinois de réseau de surveillance des séismes, la première détonation équivalait à l'explosion de trois tonnes de TNT, la deuxième à 21 tonnes du même explosif. Les explosions ont même pu être observées depuis l'espace par des satellites.

Jeudi matin, les pompiers n'avaient toujours pas réussi à maîtriser le feu, et avaient choisi de laisser brûler les zones où étaient entreposées les produits les plus dangereux , pour ne pas mettre en danger les soldats du feu. Les hôpitaux de la ville sont mobilisés pour secourir les victimes. Selon l'agence Chine nouvelle, il y a au moins 520 blessés dont 66 graves.

Tianjin, la ville où a eu lieu cette catastrophe, est l'une des plus grandes villes du pays, avec près de 15 millions d'habitants. Selon la télévision chinoise CCTV, une personne travaillant dans une "entreprise concernée" par l'incendie a été arrêtée. L'incendie de cette nuit pose à nouveau la question des contrôles de sécurité : en Chine, de nombreux industriels tentent de corrompre les inspecteurs pour éviter des contrôles trop pointus et économiser des frais. En août 2014, l'explosion d'une usine près de Shanghaï avait fait 71 morts.