Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice
Dossier : L'affaire Affaire Jean Mercier

"Au moins un an avec sursis" requis à l'encontre de Jean Mercier, en appel à Lyon

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire, France Bleu

Le procureur de la République a requis "au moins un an de prison avec sursis" à l'encontre de Jean Mercier jugé en appel au tribunal de Lyon ce jeudi pour non assistance à personne en danger. Il est accusé d'avoir donné des médicaments à sa femme qui voulait mettre fin à ses jours en novembre 2011.

Jean Mercier et son avocat Me Boulay devant l'audience devant le palais de justice de Lyon.
Jean Mercier et son avocat Me Boulay devant l'audience devant le palais de justice de Lyon. © Radio France - François Madeuf

Lyon, France

"Ce n'est pas la peine qui compte, c'est le principe de la condamnation", a expliqué le procureur de la République en requérant "au moins un an" de prison avec sursis à l'encontre de Jean Mercier qui comparaissait ce jeudi après-midi en appel au tribunal de Lyon. Décision mise en délibéré au 10 novembre.

Cet homme de 88 ans, soutenu par l'Association pour le droit de mourir dans la dignité poursuivi pour non assistance à personne en danger est poursuivi pour non assistance à personne en danger pour avoir donné à sa femme des médicaments qui ont provoqué sa mort en novembre 2011. En première instance, fin septembre 2015, le tribunal de Saint-Étienne a condamné Jean Mercier à un an de prison avec sursis.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu