Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Aubenas : ils postent des vidéos de leur rodéo automobile sur Facebook, les gendarmes les retrouvent

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Drôme Ardèche, France Bleu

Le week-end dernier, deux jeunes Albenassiens ont posté sur Facebook leur rodéo automobile avec une Audi RS3 de location. Ce lundi 22 mars, l'un a été intercepté au volant, l'autre s'est rendu à la gendarmerie.

Les deux Ardéchois roulaient vite avec cette Audi RS3 de location. Ils s'amusaient aussi à faire vrombir le moteur.
Les deux Ardéchois roulaient vite avec cette Audi RS3 de location. Ils s'amusaient aussi à faire vrombir le moteur. - Gendarmerie de l'Ardèche

Deux Albenassiens de 27 et 26 ans ont été arrêtés ce lundi 22 mars après des rodéos voitures à bord d'une Audi RS3 de location. Durant le week-end, les gendarmes de la brigade d'Aubenas avaient repéré sur les réseaux sociaux leurs vidéos sur les routes ardéchoises. Ils roulaient, par exemple, à près de 140 km/h sur une route limitée à 70 km/h. Ils s'amusaient aussi à faire vrombir le moteur en ville.

Ce lundi 22 mars, les militaires ont mis en place un dispositif pour stopper la voiture. Vers 11h40, l'un des deux hommes était au volant et a été arrêté. Il avait consommé des stupéfiants. Son permis a été retiré sur le champ, et la voiture placée en fourrière 7 jours. Son cousin, qui avait posté les vidéos sur les réseaux sociaux et participé aussi aux rodéos, s'est lui rendu à la gendarmerie dans la foulée. Tous deux devront s'expliquer devant la justice en mai.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess