Faits divers – Justice

À Aubenas, un papa retrouve ses deux enfants après huit jours sans nouvelles

Par Germain Treille, France Bleu Drôme-Ardèche mardi 16 septembre 2014 à 6:00

Les pensions alimentaires impayées : la CAF prend le relais
Les pensions alimentaires impayées : la CAF prend le relais © MaxPPP

L'histoire, malheureusement banale, d'une séparation qui se passe mal. Il y a huit jours, à l'issue d'un week-end en Ardèche, l'ex-compagne de Pascal ne lui rend pas les enfants dont il a obtenu, l'an dernier, devant la Justice, le droit de garde permanent. Cet homme, qui vit dans le Gard, est venu hier à Aubenas pour les récupérer.

Pascal est soulagé, il a retrouvé ses enfants

Un couple qui se déchire, deux enfants au milieu

C'est le début d'après-midi ce lundi 15 septembre. C'est la huitième journée d'affilée d'angoisse, de stress pour Pascal, un maraîcher qui travaille près de Nîmes. Il est attablé à la terrasse d'un café en face du château d'Aubenas et raconte son histoire. L'histoire d'un couple qui se déchire, qui se sépare. Il y a deux enfants : une fillette de neuf ans et un adolescent de 16 ans. L'an dernier, au tribunal de Privas, Pascal obtient le droit de garde permanent. Ses enfants sont scolarisés dans le Gard et son ex-compagne les voit un week-end sur deux et la moitié de chaque période de vacance scolaire.

Tout se passe plutôt bien jusqu'au 7 septembre dernier. Ce jour-là, il arrive à Aubenas pour récupérer S. et A.  Son cauchemar alors commence. Il ne sait pas où sont ses enfants. Son ex-compagne n'est pas chez elle et ne répond pas au téléphone. Cela va durer plus d'une semaine. Il porte plainte à deux reprises pour non-présentation d'enfant, un délit passible d'une peine de prison. Rien ne bouge. Il fait appel à l'association SOS Papa qui prend les choses en main.

D'autres pères d'Aubenas dans la même situation

Le producteur de fruits et de légumes du Gard débarque donc à Aubenas accompagné d'un membre de ce collectIf. Il en a marre, la situation le ronge, le moral est au plus bas, il veut voir ses enfants et les ramener à la maison. Pascal demande l'assistance de la police qui s'exécute. Les enfants sont retrouvés hier en fin d'après-midi. Ils vont bien. Pascal repart de l'Ardèche soulagé et entend reprendre une vie normale et sereine. Dans un mois, il demandera à la Justice le droit de garde exclusive. Selon SOS Papa, des pères de famille de la région albenassienne, une dizaine au total, ne pourrait pas voir leurs enfants.