Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Aubervilliers : marche blanche en hommage à Marie, 28 ans, tuée par son ex-compagnon

dimanche 25 novembre 2018 à 18:31 Par Sylvie Charbonnier, France Bleu Paris

Près de 400 personnes, des hommes, des femmes, sont venus rendre hommage, dimanche, à Aubervilliers (93), à Marie, 28 ans, mère de 5 enfants, tuée, le 15 novembre dernier par son ex-compagnon. Tous venus, collègues ou inconnus, dire NON aux violences faites aux femmes.

marche blanche à Aubervilliers en hommage à Marie, tuée par son ex-compagnon
marche blanche à Aubervilliers en hommage à Marie, tuée par son ex-compagnon © Radio France - Sylvie Charbonnier

Aubervilliers, France

Ils étaient près de 400, ce dimanche, dans les rues d'Aubervilliers ( Seine-Saint-Denis), pour une marche blanche, en hommage à Marie, 28 ans, mère de 5 enfants, dont des triplés de quelques mois, poignardée à mort, la semaine dernière, par son ex-compagnon.  C'est un voisin, dans le quartier des quatre vents, qui avait retrouvé son corps, sur le palier de son appartement, où elle venait de s'effondrer. L'auteur des faits est toujours en fuite. 

Une marche dans la mixité

C'est la municipalité d'Aubervilliers qui a tenu à organiser cette marche blanche, pour dénoncer, comme l'a dit la maire communiste de la ville, Meriem Berkaoui " un drame qui découle de mentalités sexistes et rétrogrades qui font penser que la femme est un objet que l'on peut taper ou insulter dans les transports".  Autour d'elle et autour de la famille de Marie, on a pu voir autant de femmes que d'hommes, des collègues mais aussi des inconnus, venus dire non aux violences sexistes, comme Moussa " c'est inacceptable, on est tous issus d'une femme, cela pourrait être notre mère"! 

Marche blanche à Aubervilliers (93) en hommage à Marie, 28 ans, tuée par son ex-compagnon - Radio France
Marche blanche à Aubervilliers (93) en hommage à Marie, 28 ans, tuée par son ex-compagnon © Radio France - Sylvie Charbonnier

Un crime "féminicide"

Après le meurtre de la jeune femme, dont les cinq enfants ont été placés et pris en charge par les services sociaux, le parquet de Bobigny a appliqué le protocole dit "féminicide" institué en 2016 dans le département, en cas d'homicide ou tentative d'homicide d'une particulière gravité. Un dispositif qui permet, entre autre, la prise en charge et l'accompagnement des enfants dont la mère a été tuée.