Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Aubervilliers : ouverture d'une enquête judiciaire après la fête entre policiers au commissariat

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Une enquête judiciaire a été ouverte et l'Inspection générale de la police nationale (IGPN) est saisie, après l'organisation d'une fête au commissariat d'Aubervilliers, la semaine dernière, en plein couvre-feu.

Photo d'illustration IGPN
Photo d'illustration IGPN © Maxppp - Maxppp

Une enquête judiciaire a été ouverte par le parquet de Bobigny, après un pot de départ organisé pendant le couvre-feu et sans respect des gestes barrières au commissariat d'Aubervilliers (Seine-Saint-Denis), selon les informations de nos confrères de France Inter. 

L'enquête, confiée à l'Inspection générale de la police nationale (IGPN), porte sur des faits de mise en danger de la vie d'autrui et non respect des mesures sanitaires et du couvre feu, précise le parquet. 

Elle s’ajoute à une autre enquête, administrative, ouverte par la préfecture de police de Paris. "Une enquête administrative est diligentée et des sanctions administratives seront prises à l'encontre des participants", a-t-elle précisé dans un communiqué envoyé, le mercredi 27 janvier 2021, quelques heures après la diffusion d'une vidéo de la soirée sur le site de Loopsider.

Sur les images, on peut voir, malgré le floutage, des fonctionnaires danser, chanter et se serrer les uns contre les autres pour prendre des photos, le tout sans respecter la distanciation et sans porter de masque. La fête s'est déroulée en pleine nuit, alors que les Français sont soumis à un couvre-feu dès 18 heures. 

L'enquête, confiée à l'Inspection générale de la police nationale (IGPN), porte sur des faits de mise en danger de la vie d'autrui et non respect des mesures sanitaires et du couvre feu, a précisé le parquet.  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess