Faits divers – Justice

Auchan visé par une plainte un an après la catastrophe du Rana Plaza au Bangladesh

Par Eric Turpin, France Bleu Nord jeudi 24 avril 2014 à 12:30

L'immeuble Rana Plaza après son effondrement en avril 2013
L'immeuble Rana Plaza après son effondrement en avril 2013 © Abir Abdullah - MaxPPP

Trois associations humanitaires ont déposé plainte auprès du parquet de Lille contre le groupe Auchan pour pratiques commerciales trompeuses, un an après l'effondrement de l'immeuble Rana Plaza au Bangladesh. Dans la catastrophe, un millier d'ouvriers textile avaient été tués et plus de 2000 blessés.

Un an après l'effondrement de l'immeuble Rana Plaza au Bangladesh, trois associations humanitaires, Sherpa, Peuples Solidaries et le collectif Ethique sur l'étiquette, ont porté plainte auprès du parquet de Lille contre le groupe Auchan pour pratiques commerciales trompeuses. Il s'agit de la première plainte déposée en Europe depuis la catastrophe. Elle a été envoyée mercredi soir par lettre recommandée et sa réception n'a pas encore été confirmée. 

L'immeuble de huit étages s'est éffondré le 24 avril 2013. Il abritait des ateliers texites. 1138 ouvriers ont été tués et plus de 2000 personnes ont été blessées. La catastrophe a mis en lumière les conditions de sécurité déplorables dans les ateliers textiles mais aussi des conditions de travail et des salaires misérables. 

"Auchan n'a pas respecté ses engagements"

Une enquête menée par les associations a révélé que des étiquettes In Extenso, une marque d'Auchan, avaient été retrouvées dans les gravats de l'immeuble. Les ouvriers sur place fabriquaient des vêtements pour une trentaine de marques occidentales au total. 

Sherpa, Peuples Solidaires et le collectif Ethique reproche au groupe Auchan d'avoir communiqué auprès des consommateurs sur sa pratique éthique et de ne pas avoir respecté ses engagement sur le droit du travail. "Les grands groupes ne peuvent pas communiquer et en même temps avoir des pratiques en violation avec les législations internationales" , estime Sophia  Lakdar, la directrice de l'association Sherpa, interrogée par France Bleu Nord.

De son côté, le groupe Auchan dont le siège social est à Croix dans le Nord, n'a pas souhaité se prononcer sur le contenu de cette plainte qu'il n'a pas consulter pour l'instant. Il ajoute qu'il n'a jamais passé commande aux entreprises du Rana Plaza et se dit victime de "sous-traitance dissimulée". 

Trois associations portent plainte contre Auchan

L'invité de FB Nord