Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Audenge : cela fait déjà 13 jours que François a disparu

jeudi 21 juillet 2016 à 18:31 Par Stéphane Hiscock, France Bleu Gironde

La gendarmerie d'Arcachon tente de retrouver la trace de François, un jeune homme de 25 ans, qui a quitté son domicile à Audenge il y a déjà 13 jours. La famille s'inquiète et évoque la possibilité d'une mauvaise rencontre.

François a quitté son domicile le 8 juillet dernier.
François a quitté son domicile le 8 juillet dernier. - © Facebook (capture d'écran)

Audenge, France

En partant sur son vélo le 8 juillet dernier vers 20h François a demandé à ses parents de ne pas fermer la porte expliquant qu'il rentrerait peut-être tard. Il a lancé "à toute à l'heure, je vais voir mon copain Florian". Deux semaines plus tard le jeune homme n'est toujours pas rentré et plus le temps passe plus sa famille s'inquiète.

Sa soeur Carole a créée une page Facebook "Aider moi a retrouver François" pour alerter le plus de monde possible. La jeune femme explique que son frère doit prendre un traitement médical quotidien et qu'elle n'a aucune idée de qui peut être le fameux copain dénommé Florian.

François est parti avec son téléphone et ordinateur portable mais depuis le 8 juillet il ne s'est pas connecté et le téléphone est resté éteint. La famille ne veut pas croire à la thèse du suicide ou à un départ volontaire et semble privilégier le scénario d'une mauvaise rencontre. La gendarmerie, elle, mène l'enquête un appel à témoins a été lancé par la brigade de Biganos (05 57 17 06 80).