Faits divers – Justice

Audience de rentrée du Tribunal de Tours, encore en surchauffe

Par Xavier Louvel, France Bleu Touraine lundi 18 janvier 2016 à 18:21

La neige pour l'audience solennelle de rentrée du TGI de Tours
La neige pour l'audience solennelle de rentrée du TGI de Tours © Radio France - Xavier Louvel

C'est le traditionnel moment judiciaire de début d'année : l'audience solennelle du Tribunal de Grande Instance de Tours. Une occasion de tirer un bilan de l'activité judiciaire tourangelle mais aussi d'exprimer des besoins.

Encore une fois, le manque de moyens est au coeur des revendications du tribunal de Grande instance de Tours. Il manque quatre magistrats, dont un à l'instruction. Les 2 autres magistrats instructeurs doivent gérer une centaine de dossiers chacun. "C'est beaucoup trop" dit la présidente du tribunal de Grande Instance Catherine Jean-Pierre-Cléva. Elle demande aussi la création d'un troisième poste de juge d'application des peines, une nouvelle demande qui ne sera sans doute pas entendue face au manque de moyens du Ministère de la Justice, qu'on retrouve au Tribunal de Tours dont le budget est consommé dès septembre.

On a aussi entendu le Procureur de Tours au cour de cette audience solennelle. Comme ailleurs en France, son Parquet traverse une "crise sans précédent" selon ses mots, même si il est l'un des rares à avoir un effectif au complet. Selon ses chiffres, 30139 crimes et délits ont été relevés en Indre-et-Loire en 2015, contre 34034 en 2014. Les délais de traitement sont encore raccourcis et le nombre d'affaires en attente de comparution devant le tribunal correctionnel est encore en baisse. Le nombre d'affaires jugé par le tribunal correctionnel est relativement stable (2584 jugements prononcés). Jean-Luc Beck s'est par ailleurs dit satisfait de l'intensification du plaidé coupable à la française. 919 affaires ont été traitées en CRPC (comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité) l'an dernier, contre 412 en 2014... de quoi désengorger un peu les prétoires.