Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Audience solennelle d'installation : le nouveau procureur de Dijon "veut développer une justice de proximité"

Par

Le nouveau procureur de Dijon, Olivier Caracotch, officiellement installé dans ses nouvelles fonctions. L'audience solennelle s'est tenue le vendredi 24 septembre 2021, devant l'ensemble des acteurs du tribunal judiciaire. L'occasion, de faire le point sur les moyens dont dispose la justice à Dijon.

Audience solennelle d'installation pour le nouveau procureur de Dijon, le vendredi 24 septembre 2021 à la cité judiciare. Audience solennelle d'installation pour le nouveau procureur de Dijon, le vendredi 24 septembre 2021 à la cité judiciare.
Audience solennelle d'installation pour le nouveau procureur de Dijon, le vendredi 24 septembre 2021 à la cité judiciare. © Radio France - Stéphanie Perenon

C'est un rituel : le nouveau procureur de Dijon a été officiellement installé dans ses nouvelles fonctions. L'audience solennelle qui s'est tenue ce vendredi 24 septembre 2021, devant l'ensemble des acteurs du tribunal judiciaire. Olivier Caracotch succède à Éric Mathais, parti à Bobigny. L'occasion, de faire le point sur les moyens dont dispose la justice à Dijon. 

Publicité
Logo France Bleu

Une embellie à Dijon

"Des moyens insuffisants" c'est ce que disait justement son prédécesseur sur notre antenne, en juin dernier pour évoquer les moyens consacrés à la lutte contre les violences conjugales. Alors c'est vrai reconnait Olivier Caracotch, "nous sommes partis d'un peu loin" mais selon le nouveau procureur de Dijon, "ce discours désormais récurrent d'une justice qui manque de moyens n'est plus d'actualité." 

loading

Il y a eu, selon lui, "une forme d'embellie concernant les postes de magistrats". Pourtant, il reste encore trois postes vacants sur les trente que compte la juridiction, mais "cela a été compensé par l'arrivée de contractuels l'année dernière et une autre vague est prévue cette fin d'année" confirme le procureur.

Olivier Caracotch le nouveau procureur de Dijon, lors de l'audience solennelle d'installation le 24 septembre 2021 à la cité judiciaire. © Radio France - Stéphanie Perenon

Des délais améliorés sur les petits délits

Résultat, malgré ce manque de moyens humains, certains délais ont pu être améliorés souligne Thierry Bas, le procureur adjoint de Dijon. C'est particulièrement vrai pour le traitement des petits délits et incivilités. "C'est un vrai succès car dans ce domaine, les affaires sont traitées dans un délai de quinze jours", confirme t-il.

loading

Mais en faisant ces choix, en portant les moyens sur un service plus qu'un autre, il y a forcément des déséquilibres et "c'est parfois épuisant d'avoir parfois à arbitrer la pénurie" dit Bruno Laplane, le président du Tribunal judiciaire de Dijon.

Un problème de moyens pas spécifique à Dijon

Il y a eu aussi un effet "double peine" entre les effets du Covid-19 et le manque de moyens poursuit le président du Tribunal judiciaire. "Malgré toute la bonne volonté et la motivation des équipes dijonnaises  certaines choses restent insupportables comme les délais toujours trop longs en matière d'affaires familiales."  Un problème de moyens qui n'est pas spécifique à Dijon, précise le président Laplane. 

loading

Cela n'empêche pas la juridiction de Dijon d'être très engagée et pilote dans de nombreux projets comme la Procédure pénale informatique ou le Bracelet Anti Rapprochement (BAR). "Ici on a la volonté d'avancer et de construire, on a des difficultés disons le mais on ne va pas se laisser abattre" conclut le président Laplane. Une juridiction dijonnaise qui ne sera, en revanche, pas pilote sur le dispositif de réalité virtuelle sur les auteurs de violences conjugales. Le dispositif testé en Espagne arrive bientôt en France. 

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu