Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

TEMOIGNAGE | Après le décès de Thomas à Ribérac, son entraîneur de foot se confie

mercredi 4 novembre 2015 à 18:27 Par Benjamin Fontaine, France Bleu Périgord

Après un accident de la route mardi rue de Verdun à Riberac, Thomas 14 ans est décédé à l'hôpital de Périgueux. Son entraîneur de football témoigne de la gentillesse de l'adolescent.

Le site du CAR football a tenu à rendre hommage sur son site internet à Thomas.
Le site du CAR football a tenu à rendre hommage sur son site internet à Thomas. - Capture d'écran CAR Football

Ribérac, France

Le procureur de la République de Périgueux l'a confirmé ce mercredi en fin d'après-midi. Thomas, jeune collégien de 14 ans victime d'un accident de la route mardi à Ribérac est décédé des suites de ses blessures au C.H.U. de Bordeaux. En état de mort cérébral mardi soir, son état était décrit comme "désespéré".

A Ribérac, dans la cité scolaire Arnaut Daniel que fréquentait le collégien, l'émotion était grande mercredi matin. Une minute de silence a été observée dans certaines classes en soutien à sa famille. Thomas était aussi un jeune joueur de foot, il était latéral chez les U15 du CAR football. "Il pratiquait ce sport depuis tout petit" explique Jean-Claude, éducateur sportif des moins de 15 ans. "C'était un bon gamin, un battant. Un garçon charmant, poli, respectueux, à l'écoute de tout ce qu'on lui disait. Ses camarades sont au fond du trou, c'est une grande tristesse pour nous et pour eux." confie Jean-Claude.

Thomas avait deux frère**s**, un jeune scolarisé en primaire et un frère aîné en classe de Terminale.

"C'était un garçon poli, un battant!" Jean-Claude, éducateur sportif de Thomas.