Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Aulnay-sous-Bois : une famille accuse la police de violences sur leur enfant et dépose plainte à l'IGPN

-
Par , France Bleu, France Bleu Paris

Une famille d'Aulnay-sous-Bois accuse un policier d'avoir passé leur fils de 15 ans à tabac lors d'une interpellation. Le syndicat de police SGP réfute toute bavure et évoque plutôt des "cambrioleurs pris en flagrant délit".

Elodie et ses deux garçons ont déposé plainte auprès de l'IGPN
Elodie et ses deux garçons ont déposé plainte auprès de l'IGPN © Radio France - Joanna Yakin

Aulnay-sous-Bois, France

Un policier d'Aulnay-sous-Bois a-t-il roué de coups un enfant de 15 ans ? C'est en tout cas ce qu'affirme Elodie, la maman de Noam. Jeudi, Noam, son petit frère de 10 ans et quatre autres amis, tous mineurs, rentrent du foot quand ils disent avoir aperçu une silhouette dans une maison inhabitée. Les deux plus grands pénètrent dans le jardin quand les policiers arrivent au même moment. Noam se met à courir mais est rattrapé par un policier. Selon le garçon, un autre policier va ensuite le rouer de coups.

Le même monsieur lui dit "tu as fait courir mon collègue maintenant tu vas bien morfler" (Elodie, la maman)

Une bavure ?

Noam affirme que le policier lui a asséné un coup de poing dans le nez, puis l'a fait sortir de la voiture de police en le tirant par les cheveux, lui faisant perdre plusieurs poignées de cheveux. Tous les enfants ont ensuite été emmenés au commissariat et les parents appelés pour venir les récupérer. Elodie a immédiatement emmené son fils à l'hôpital et affirme qu'une ITT de 4 jours lui a été prescrite.

Tous les enfants font des bêtises mais moi je ne comprends pas que des policiers arrivent à faire ça à des enfants (...) pour moi les délinquants là ce sont les policiers. (Elodie)

De son côté, le syndicat SGP Police réfute toute bavure dans cette affaire. Selon lui, les policiers intervenaient pour un cambriolage et ont effectué une "opération de police normale".

Si on ne peut plus arrêter de voleurs, et bien il faut nous le dire. (Yves Lefebvre, SGP Police)

De l'aveu même du syndicat, le PV d'interpellation ne fait toutefois pas figurer d'objets volés qui auraient été retrouvés sur ces enfants.