Faits divers – Justice

Avalanche de Valfréjus : "C'est toute la nation qui est touchée" pour le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian

Par Virginie Salanson, France Bleu Isère, France Bleu Pays de Savoie et France Bleu Vaucluse mardi 19 janvier 2016 à 17:56

Le ministre de la défense a rendu hommage aux militaires et aux secouristes.
Le ministre de la défense a rendu hommage aux militaires et aux secouristes. © Maxppp

Jean-Yves Le Drian s'est rendu ce mardi après-midi au chevet des blessés, rescapés de l'avalanche qui a fait cinq morts lundi à Valfréjus (Savoie). Le ministre de la Défense a rendu hommage aux secouristes de montagne et aux militaires, dont "l'entraînement comporte nécessairement des risques"

Jean-Yves Le Drian a coupé court à toute polémique lors de sa visite aux rescapés de l'avalanche qui a fait cinq morts, lundi à Valfréjus, en Savoie. Le ministre de la défense a rendu hommage aux militaires du 2e Régiment étranger de génie de Saint-Christol (Vaucluse), auquel appartenaient les victimes. "L'enquête devra déterminer si les risques ont été appréciés avec les précautions qui s'imposent" a-t-il déclaré à son arrivée à Modane, la commune dont dépend la station de ski où s'est déroulé le drame lundi après-midi. 

"L'entraînement militaire -il faut le rappeler- comporte des risques", Jean-Yves Le Drian

Arrivé en Maurienne vers 14 heures ce mardi, le ministre de la défense s'est rendu au chevet des blessés, à l’hôpital de Saint-Jean-de-Maurienne. Il y a rencontré cinq des militaires blessés dans la coulée (le 6e, grièvement blessé et peut-être paraplégique est hospitalisé dans un état grave au CHU de Grenoble NDLR). Jean-Yves Le Drian a ensuite rendu hommage aux cinq victimes mortes dans l'avalanche. 

"Toute la nation est touchée" dit Jean-Yves Le Drian au micro de Maurice Fusier.

"C'est (...) toute la nation qui est touchée. (...)  Ces hommes se trouvaient dans cette zone dans le cadre d'une formation montagne. L'entraînement militaire -il faut le rappeler- comporte des risques, surtout dans un milieu comme la montagne qui peut être hostile" a déclaré le ministre s'est aussi exprimé lors d'une conférence de presse.

"C'est une visite pleine d'émotion et de reconnaissance", Jean-Yves le Drian

Jean-Yves Le Drian est ensuite allé à Modane où il a a aussi tenu à saluer les secouristes et particulièrement la "27e brigade d'infanterie de montagne", dont la "place au sein de nos armées est plus que jamais essentielle".

L' enquête a été confiée au parquet d'Albertville et on apprend ce mardi soir que quelques auditions ont déjà eu lieu. Il y en a, en tout, une cinquantaine à mener au total selon le procureur de la République.

Parmi les cinq victimes décédées figure un militaire français. Une source proche de l'enquête évoque également des légionnaires venus d'Europe de l'Est et du Népal.

À lire aussi

Partager sur :