Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Avalanche mortelle à Val d'Isère : la mère de famille affirme qu'elle ne savait pas que la piste était fermée

-
Par , France Bleu Pays de Savoie, France Bleu
Val-d'Isère, France

Après la mort d'un père et sa fille de 12 ans dans une avalanche à Val d'Isère en Savoie dimanche dernier, la mère de famille témoigne dans un journal local. Elle affirme qu'ils ne savaient pas que la piste était fermée.

L'avalanche a eu lieu dimanche dernier, un jour de grand beau temps (illustration)
L'avalanche a eu lieu dimanche dernier, un jour de grand beau temps (illustration) © Maxppp - Philippe Juste

Marie-Jeanne Richard témoigne dans le journal local l'Union, dans l'Aisne, où elle vit. Cette mère de famille est rescapée de l'avalanche du dimanche 18 février à Val d'Isère en Savoie qui a emporté sous ses yeux son conjoint et leur fille âgée de 12 ans . 

Il n’a jamais été question de passer une frontière fermée qui nous mettait en danger — La maman témoigne dans le journal l'Union

Auprès de nos confrères, elle raconte : "J’ai vu la neige arriver sur eux (...) j’ai été emportée". 

Elle affirme aussi qu'elle ne savait pas que la piste était fermée : "_Nous ne prenions aucun risque_. Il n’a jamais été question de passer une frontière fermée qui nous mettait en danger. Nous étions dans l’euphorie des premiers jours de vacances, dans une action sans risque". Elle déclare aussi que la famille n'aurait jamais emprunté la piste en sachant qu'elle était fermée.

France Bleu Pays de Savoie a joint le directeur des pistes de Val d'Isère, Cédric Bonnevie. Il affirme qu'on ne pouvait pas rater la signalisation qui bloquait l'accès à la piste de la Combe du Géant.

Cette fermeture était matérialisée par un barrage de cordes — Cédric Bonnevie, directeur des pistes de Val d'Isère.

Cédric Bonnevie, directeur des pistes de Val d'Isère

"Cette fermeture sur le terrain était matérialisée par un barrage de cordes auquel on ajoute des banderoles. Une banderole indique piste fermée et une autre indique le risque d'avalanche.  La seule autre façon d'accéder à cette piste était d'emprunter un hors-piste et d'arriver par le côté de la zone où a eu lieu l'accident".  Le jour de l'accident, les CRS de Courchevel qui sont intervenus sur place disaient aussi que la piste était fermée.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess