Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Avalanches : la prudence est aussi de mise dans les Vosges

lundi 5 mars 2018 à 15:04 Par Emma Sarango, France Bleu Sud Lorraine

Les massifs alpins et pyrénéens ne sont pas les seuls menacés par les avalanches. Dans les Vosges aussi, les professionnels appellent à la prudence, surtout pour le ski de randonnée.

Au début du mois de février, dans le couloir de Birkel, un randonneur de 49 ans avait été emporté par une coulée de neige
Au début du mois de février, dans le couloir de Birkel, un randonneur de 49 ans avait été emporté par une coulée de neige © Maxppp - Maxppp

Vosges, France

Les pompiers des Vosges appellent les skieurs à la prudence ce lundi, après la série noire du week-end et la mort de neuf personnes dans les Alpes et les Pyrénées. "On a tendance à minimiser le risque dans notre massif de moyenne montagne" regrette le capitaine Denis Martin, responsable du groupement de secours en montagne des sapeurs pompiers des Vosges. "Mais il existe des endroits où le risque est aussi important que dans les massifs de plus haute altitude", essentiellement pour le ski de randonnée. 

Manteau neigeux instable

Au début du mois de février, un randonneur expérimenté de 49 ans avait perdu la vie, emporté par une coulée de neige dans le couloir de Birkel. Et ces jours-ci, les conditions sont réunies pour que de tels accidents se produisent à nouveau. "Les conditions météo sont très changeantes en ce moment et conduisent à l'instabilité du manteau neigeux" explique encore Denis Martin. "Lorsque l'on s'engage dans une _pente supérieure à 30 degrés_, le risque devient plus important".

Alors les pompiers rappellent aux randonneurs les règles de sécurité : se munir d'un détecteur de victimes d'avalanches, pelle, sonde. Mais aussi savoir renoncer ou adapter son itinéraire en fonction des conditions météorologiques.