Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Selfie de Kaaris : des téléphones portables partout aussi à la prison de La Talaudière

mercredi 29 août 2018 à 23:37 Par Fabrice Hawkins, France Bleu Saint-Étienne Loire

L'an dernier 40 000 téléphones portables ont été saisis dans les prisons françaises. La prison de la Talaudière (Loire) est aussi touchée. Pour régler le problème la ministre de la Justice propose d'installer 50 000 téléphones fixes dans les cellules.

Maison d'arrêt de La Talaudière
Maison d'arrêt de La Talaudière © Maxppp - Claude ESSERTEL

La Talaudière, France

Avoir un téléphone portable en prison c'est loin d'être une exception. Il n'y a pas que les vedettes comme Kaaris qui en ont. Mi-août un co-détenu s'était pris en selfie avec le rappeur. L'année passée, 40 000 portables ont été récupérés dans les cellules. Les détenus s'en procure très facilement. La maison d'arrêt de La Talaudière (Loire) en est l'exemple. Pour contrer ce fléau le gouvernement souhaite mettre en place 50 000 téléphones fixes dans les cellules mais aussi brouiller les communications mobiles.

200 euros à 600 euros pour un téléphone portable

Devant la maison d'arrêt de la Talaudière (Loire), il y a des familles qui attendent que la porte du parloir s'ouvre. Avec son enfant Hélène vient voir son compagnon. Même si c'est interdit, ils communiquent tous les soirs, grâce aux téléphones portables très accessibles en détention. La maman avoue que "c'est facile d'avoir un mobile, dès la première semaine, mon mari a réussi à en obtenir un, il me dit que dans la maison d'arrêt certains appellent même en vidéo avec des téléphones dernière génération". Juste à côté Nabil est venu voir son fils. Lui aussi à un portable. "Je le regrette parce que c'est interdit mais comment faire autrement?" s'interroge le père de famille. "C'est tellement facile, tu paies, entre 200 et 600 euros et c'est bon" conclut-il.

"Le téléphone de la prison est trop cher !"- Un ancien détenu

Pour téléphoner en détention il faut transmettre une liste de quatre numéros à un magistrat qui valide ou non la demande. Ça peut prendre des semaines. Dès lors que le juge donne son accord, il est possible d'appeler avec les différents téléphones fixes disposés dans les lieux de détentions;  A condition de recharger une carte téléphonique. "Le prix des appels sont chers, donc forcément c'est plus avantageux d'acheter un portable en prison" soupire Anis. Pour faire entrer les téléphones, le moyen le plus simple c'est de les jeter au-dessus du mur de la prison.

Pour tenter d'enrayer ce trafic, la ministre de la justice Nicole Belloubet veut mettre en place des téléphones fixes dans les cellules mais aussi des capteurs pour brouiller les communications. Des mesures estimées à 15 millions d'euros. La maison d'arrêt parisienne de la Santé, qui rouvrira ses portes le 7 janvier fera figure de pionnière de ce dispositif dont l'installation va s'échelonner jusqu'en 2022, a-t-on indiqué à la Direction de l'administration pénitentiaire.