Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

AVC d’une factrice de Courchevel : La Poste déboutée par le tribunal administratif

vendredi 29 juin 2018 à 6:38 Par Harmony Bouvier, France Bleu Pays de Savoie

Josette, factrice de Courchevel (Savoie), est décédée d’un accident vasculaire cérébral (AVC) sur son lieu de travail en 2015. Les syndicats et sa famille se battent pour le reconnaître en accident du travail. Le bureau de Courchevel est à l’époque en pleine réorganisation.

En 2016, La Poste a refusé de reconnaître l'AVC de la factrice en accident du travail.
En 2016, La Poste a refusé de reconnaître l'AVC de la factrice en accident du travail. © Maxppp - /MAXPPP

Cela fait bientôt trois ans que la famille de Josette et les syndicats de La Poste ont commencé leur combat. Cette femme d’une cinquantaine d’années est factrice à Courchevel (Savoie). Elle fait un malaise suite à une rupture d’anévrisme sur son lieu de travail fin juillet 2015. Elle reste dans le coma pendant plus d’un an avant de mourir.

Le bureau de poste de Courchevel délocalisé à Moûtiers

Cet accident se produit alors que la direction de La Poste réorganise tout le bureau de Courchevel : il est délocalisé à Moûtiers, à plus d’une vingtaine de kilomètres plus bas dans la vallée de la Tarentaise.

Selon Nathalie Burrier du syndicat Sud PTT, la délocalisation a causé du stress chez les facteurs et serait donc lié à l’AVC de Josette : “Des tournées ont été supprimées, donc le travail d’un facteur supprimé est transféré à d’autres facteurs. Cela fait plus de travail et ils leur arrivent de terminer une heure ou une heure et demie plus tard avec des heures supplémentaires non payées”

Josette n’est pas la seule à vivre ces choses-là. - Nathalie Burrier, syndicaliste Sud PTT

En 2016, La Poste refuse de reconnaître l’AVC de Josette en accident du travail. Le 14 juin dernier, le tribunal administratif de Grenoble a donné raison à la famille de la factrice et a débouté la décision de la société. Contactée, la direction a déclaré en “prendre acte”. Elle n’a cependant pas indiquée si elle faisait appel ou non.