Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Avec l'extension du pass sanitaire, les dépistages Covid-19 en hausse de 30% dans le Bas-Rhin

Par

Depuis l'allocution d'Emmanuel Macron à propos de l'extension du pass sanitaire, les centres de dépistages du Bas-Rhin sont de plus en plus sollicités. Ils sont notamment pris d'assaut par les jeunes, en quête de leur sésame pour sortir en boîte de nuit ou au cinéma.

Le chalet de la pharmacie du Corbeau est ouvert du lundi au samedi de 9 heures à 18 heures. Le chalet de la pharmacie du Corbeau est ouvert du lundi au samedi de 9 heures à 18 heures.
Le chalet de la pharmacie du Corbeau est ouvert du lundi au samedi de 9 heures à 18 heures. © Radio France - Bastien Munch

Les clients s'enchainent sans arrêt devant le petit chalet de dépistage, juste devant la pharmacie du Corbeau à Strasbourg. Laetitia et son mari Nicolas, venus de Marne-la-Vallée, pensaient avoir tout fait dans les règles pour pouvoir se faire un cinéma. "Mon mari a effectué son deuxième vaccin il y a dix jours et il a été refusé au cinéma", soupire-t-elle. "Je pensais qu'il ne fallait qu'une semaine de délai", justifie Nicolas. "Je pensais qu'il passerait..."

Publicité
Logo France Bleu

Ce n'est qu'au bout des deux semaines règlementaires à la suite de sa seconde injection que son pass sanitaire sera définitivement activé. Depuis ce mercredi 21 juillet, il est obligatoire de le présenter dans tous les lieux publics accueillant plus de 50 personnes , comme les musées ou les cinémas. La solution reste bien sûr la vaccination, mais le dépistage est l'autre option principale. Au début de la semaine, le nombre de rendez-vous pour des tests est passé de 9 000 à 12 000 chaque jour dans le Bas-Rhin.

Limiter ses loisirs

Des tests qui ne sont que valables 48 heures dans le cadre du pass sanitaire. Pour Laetitia et Nicolas, c'est donc une sorte de marathon qui commence. "On a modifié notre emploi du temps", détaille la jeune femme. "Comme le test antigénique est valable 48 heures, on va faire tous les musées de Strasbourg sur les deux jours."

D'autres, comme Clara, n'ont pas réussi à se faire vacciner à temps. Elle ne récupérera son pass sanitaire que vers la mi-août. D'ici là, elle va donc réduire ses sorties culturelles. "Sinon je vais devoir faire des tests tous les jours, et je sais que ça coûte quand même de l'argent à l'État et à tout le monde, donc je me limiterai avant d'avoir ma deuxième dose. Là je l'ai juste fait pour aller voir Kaamelott, j'attendais beaucoup ce film", explique-t-elle.

Afflux de jeunes le samedi

Les tests pour des activités de loisirs du quotidien sont en augmentation constante à la pharmacie du Corbeau depuis l'allocation d'Emmanuel Macron. "Avant, j'avais surtout des gens qui partaient en Espagne ou en Italie", analyse Valentin, qui tient le chalet de dépistage. "Maintenant, ce sont plutôt des gens qui vont à la salle de sport, qui font du théâtre, qui vont au restaurant."

"Le samedi, il y a énormément de demandes de jeunes pour sortie", renchérit Sophie Guignon, pharmacienne au Corbeau. Elle a vu les demandes de tests doubler ces derniers jours. "Samedi dernier, malheureusement, on a dû stopper les tests à 18 heures parce qu'on avait une queue de plus de trente mètres devant le chalet." En ce moment, dix tests se révèlent chaque jour positifs dans cette pharmacie du centre-ville de Strasbourg. Il y a un mois, le personnel médical n'en comptait qu'un ou deux.

Cadence maintenue en août

Ces centres de dépistage garderont la même cadence pour le mois d'août, alors qu'une nouvelle extension du pass sanitaire doit cette fois concerner les bars, cafés, restaurants et centres commerciaux. "On peut facilement remonter à 6 000 ou 8 000 dépistages pour 100 000 habitants, comme ce fut le cas en octobre et novembre", affirme Laure Pain, médecin coordinatrice de l'Agence régionale de santé dans le Bas-Rhin. "Les laboratoires se sont déjà entrainés pour répondre à la demande des transfrontaliers qui devaient faire des tests PCR deux ou trois fois par semaine."

Autre point important pour l'utilisation du pass sanitaire : les tests PCR ont changé depuis quelques mois. Ils sont plus rapides et permettent d'obtenir un résultat dans les 8 à 12 heures.

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu