Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un procès 10 ans après un drame causé par le monoxyde de carbone à Avignon

mercredi 8 novembre 2017 à 16:19 Par Jean-Pierre Burlet, France Bleu Vaucluse

Cinq personnes - dont deux jeunes enfants - avaient perdu la vie il y a 11 ans dans cet accident dû à un mauvais fonctionnement de la chaudière et à un dysfonctionnement de la ventilation de l'immeuble appartenant au bailleur social Vaucluse Logement.

Le tribunal d'Avignon. salle correctionelle.
Le tribunal d'Avignon. salle correctionelle. © Radio France - Philippe Paupert

Le tribunal correctionnel d'Avignon a enfin étudié cette affaire d'intoxication au monoxyde de carbone qui avait coûté la vie à une famille entière en janvier 2006.

Deux ouvriers, un électricien et un chauffagiste, étaient poursuivis ainsi que le bailleur social Vaucluse Logement à l'époque (Avignon Grand Delta aujourd'hui).

Pour les deux ouvriers le parquet n'a pas requit de condamnation

Pour le bailleur contre qui il a été demandé une peine de 20 000 euros d'amende.

Mais la faute n'incombe certainement pas à Vaucluse Logement a plaidé l'avocat Patrick Gontard. Il y avait bien des dysfonctionnements mais le bailleur avait délégué la maitrise complète de l'entretien à une entreprise.

Or lorsqu'en juin (6 mois avant le drame) les locataires de la tour Coubertin avaient fait savoir au concierge que la VMC tombait en panne régulièrement, un devis a été transmis à Vaucluse Logement qui l'a accepté en août ... mais en janvier les travaux n'avaient toujours pas été entrepris.

"Ne cherchez pas un coupable" a ajouté l'avocat qui a également rappelé que l'assureur de Vaucluse Logement prendrait en charge les demandes de dommages et intérêts présentées par les proches des 5 victimes.

La décision du tribunal a été mise en délibéré au 6 décembre

Jean-Pierre Burlet a suivi l'audience

Procès de l'empoisonnement au monoxyde de carbone qui avait fait 5 morts à Avignon en 2006