Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Pas-de-Calais : un maire convoqué au commissariat pour s'être opposé à l'expulsion d'une famille

mardi 3 mai 2016 à 18:17 Par Cécile Bidault, France Bleu Nord et France Bleu

Le maire communiste d'Avion, près de Lens, est convoqué ce mercredi matin au commissariat. Comme quatre de ses collègues, Jean-Marc Tellier est entendu pour manifestation illicite et violences aggravées. Ils se sont mobilisés, il y a deux semaines, pour empêcher l'expulsion d'une famille.

Jean Letoquart, David Gosselin, Jean-Marc Tellier, Cathy Apourceau-Poly
Jean Letoquart, David Gosselin, Jean-Marc Tellier, Cathy Apourceau-Poly © Radio France

Avion, France

Il ne se sent pas "hors la loi". Jean-Marc Tellier, le maire communiste d'Avion, près de Lens, est pourtant convoqué au commissariat, ce mercredi, pour répondre de "manifestation illicite et violences aggravées". Avant lui, quatre autres élus et militants communistes ont été interrogés pendant plus de deux heures chacun par la police. Il y a deux semaines, ils se sont mobilisés, pour empêcher l'expulsion d'une famille, qui a 2 000 euros de dette de loyer. "Ce qu'on peut me reprocher", ajoute le maire, "c'est d'avoir tout fait, avec les gens qui étaient là, pour que l'expulsion n'ait pas lieu".

Mobilisés contre une expulsion

Les élus d'Avion se sont en effet mobilisés, il y a 15 jours, alors que l'expulsion d'une famille de la ville était en cours. Ils sont montés sur les camions de déménagement, où des meubles étaient déjà embarqués. Cathy Apourceau-Poly, conseillère municipale à Avion, présidente de l'association des élus communistes du Pas de Calais , se dit "choquée" de s'être retrouvée "face à 47 policiers. Quand on entend le commissaire dire "on va charger", forcément, on se pose des questions".

Cathy Apourceau-Poly, conseillère municipale d'Avion

Le maire d'Avion, qui a "une vertèbre déplacée" après cette intervention policière, se dit "surpris que les services de l’État aient voulu aller jusqu'au bout", et pointe du doigt "le dialogue impossible". Pour lui, l'objectif était d'empêcher les élus de se mobiliser à l'avenir. "Si c'était à refaire, je le referais", conclut le premier magistrat.

Jean-Marc Tellier, maire d'Avion

Finalement, l'expulsion n'a pas eu lieu. La famille a jusqu'au 15 juin pour trouver une solution de relogement.

Reportage de Cécile Bidault