Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Avoine : un gilet jaune convoqué devant la justice pour outrage en marge de la visite du premier ministre

mercredi 13 février 2019 à 11:29 Par Yohan Nicolas, France Bleu Touraine

L'homme a tenté d'atteindre la maison de santé où se trouvaient le premier ministre et la ministre de la santé. Il a été interpellé puis placé en garde à vue. Il sera jugé prochainement pour outrage.

Le premier ministre et Agnès Buzyn à Avoine
Le premier ministre et Agnès Buzyn à Avoine - Préfecture d'Indre-et-Loire

Avoine, France

Un gilet jaune d'Avoine en Indre-et-Loire, sera convoqué prochainement devant la justice pour outrage. Lundi, en marge de la visite à Avoine du premier ministre Edouard Philippe et de la ministre de la santé Agnès Buzyn, l'homme s'est visiblement énervé alors qu'il était maintenu à bonne distance de la maison de santé d'Avoine par les forces de l'ordre. En présence d'une dizaine de gilets jaunes, il aurait tenté de se rapprocher du cortège gouvernemental mais a été empêché par les forces de gendarmerie qui l'ont placé en garde à vue. L'homme aurait crié des noms d'oiseaux au moment de son arrestation. Il a été relâché dans l'après-midi. Il est convoqué devant la justice pour outrage.

Du côté des gilets jaunes présents à Avoine, on conteste formellement les accusations d'insultes envers les forces de l'ordre, et encore moins d'un acte de rébellion du gilet jaune interpellé.